''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fearghas Forrester



________________

Fearghas Forrester
________________


Race : Humain
Classe : Archimage
Métier : Alchimiste
Croyances : Aucune
Groupe : Royaume

Âge : 75 ans

Messages : 90

Fiche de Personnage : Ma fiche


C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] _
MessageSujet: C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]   C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] EmptyMar 11 Déc 2012 - 22:38

- Madorass, est la perpétuelle représentation, de l'illusion éphémère, du pouvoir humain.

S'exclama Fearghas alors véritablement inspiré à la vue de la prestigieuse capitale du royaume. La raison de sa venue ici ? Un rendez-vous donné par un amateur d'alchimie qui souhaitait apparemment en apprendre plus sur le domaine et qui pensait que le vieux magicien pourrait combler ses attentes. Dans le fond, il n'avait pas tord car même si l'alchimie n'était pas la branche principale du professeur, ses connaissances en la matière restaient élevées. Ce qui l'avait le plus surpris en fait, lorsqu'il avait reçu la lettre ce jeune apprenti, ce n'était pas tellement qu'il s'adresse à un mage blanc à la place d'un alchimiste mais, qu'il lui fixe le rendez-vous dans une des boutiques de la capitale, une herboristerie répondant au nom de " Le Buzz l'éclair " pour être plus précis. Ce n'était pas tout à fait dénudé de sens en effet mais, pour un entretien oral, ce n'était pas forcément le meilleur endroit. À moins qu'il comptait y faire des emplettes par la même occasion ce qui était une toute autre chose.

Le voyage avait été long mais agréable. Fearghas s'était loué une monture pour l'occasion et sa fée Lola l'avait accompagné, comme toujours. Le plus difficile était encore devant car, Madorass était une grande ville et le professeur ne la connaissait pas vraiment, se rendre au lieu de rendez-vous ne serait pas une chose facile, d'autant plus qu'avec son sac à dos carré, ses lorgnons teintés, son bâton, sa chemise à fleurs, son short jaune et ses scandales avec chaussettes, il ne passait pas vraiment inaperçu pour ne pas dire qu'il passait pour le parfait touriste du quatrième âge. Perdu dans les méandre d'une foule en ébullition, il n'avait de cesse de s'arrêter pour contempler les monuments, pour déguster la cuisine traditionnelle locale ou même pour se rafraîchir avec l'eau des fontaines. À ce point-là, la capitale lui semblait étrangère ? En même temps, sa mémoire n'était plus toute fraîche alors, c'était possible qu'il soit déjà venu ici mais qu'il ne se souvienne de rien. Cela dit, bien qu'il prenait plaisir à revisiter la ville, il ne fallait pas qu'il oublie le rendez-vous. Il était fixé à quatorze heures et il était moins dix !

- Professeur, on va être en retard, il faut se dépêcher !
- J'en conviens Lola mais, est-ce que tu sais par où aller au moins ?
- Euh ... Non mais, on pourrait demander notre chemin aux passants.
- C'est une très mauvaise idée ma chère !
- Pourquoi donc ?
- Et bien, tu verras ...


Et la fée vue. Ils arrivèrent au rendez-vous avec une heure et demie de retard. Entre les trajectoires qui se contredisaient, les gens qui n'en savaient rien mais qui vous informaient quand même et ceux qui vous taxaient quelques pièces en échange de leurs faux services de guide ... Même les gardes ne l'avaient même pas bien renseigné ! D'ailleurs, ce ne fut que par pur hasard que le professeur avait trouvé la boutique, il était tout simplement passé devant puis, ayant cru reconnaître le nom, avait fait marche arrière avant de se rendre compte qu'il s'agissait bien du lieu de rendez-vous.

- C'est ici ! Enfin ! Quel aura été le périple !
- Vous avez quand même connu pire durant vos voyages.
- Oui mais en prenant en compte le facteur âge, c'était tout aussi invraisemblable !


Il marqua un silence au moment où il ouvrit la porte.

- J'ai vieilli, c'est tout.

Dit-il avec exaspération. Ce qui lui paraissait autrefois une peccadille était maintenant d'une terrible difficulté mais, il ne pouvait rien faire contre les lois de la nature ! La petite boutique ne payait pas de mine vue de l'extérieur mais, elle était on ne peut plus charmante à l'intérieur. Du bois ciré, des étagères bien rangées, du silence et une légère odeur d'eucalyptus, il y avait tout pour plaire si on prenait aussi en compte que l'endroit était très calme et silencieux. En fin de compte, c'était un excellent cadre pour parler d'alchimie. Il y avait même deux tabourets près du comptoir. En revanche, le propriétaire était introuvable mais, à en juger par la porte entrebâillé de l'arrière-boutique, il devait être très occupé. Cela dit, il n'y avait pas un seul client, ce qui était fort contrariant. En même temps, avec une heure et demie de retard, peut-être que l'alchimiste c'était désisté. Fearghas prit tout de même la décision d'attendre un peu au comptoir, si ça se trouvait, il était seulement un peu plus en retard que lui.
Revenir en haut Aller en bas

Lyx Werren



________________

Lyx Werren
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Apothicaire
Croyances : La science et moi même
Groupe : Rebelle

Âge : 27 ans

Messages : 70


C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] _
MessageSujet: Re: C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]   C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] EmptyMer 12 Déc 2012 - 14:31

Madorass, ville des capes blanches, et par conséquent, le meilleur cachette pour leur échappé! Le jeune alchimiste se rendait souvent à cette... "Capitale"? Les ingrédients en tout genre y était la plupart du temps en abondance, la foule y était toujours très dense et très nombreuse, ce qui permet de se cacher très facilement et d'éviter les courses poursuites plus catastrophiques les unes que les autres.

Les planques de Lyx sont nombreuses dans cette grande ville, quelques auberges ici et là, deux ou trois herboristeries, et même une caserne de la garde, quelques contacts ne sont jamais à négliger, il faut toujours entretenir les relations. Parlons à présent de l'une de ces planques, l'herboristerie "Le Buzz l'éclair" plus précisément, un petit endroit charmant, tout ce qu'il y a de plus banal et accueillant, un endroit où rien ne pourrait paraitre suspect, un commerce droit et honnête, en première vue du moins...

Le jeune Werren, a, il y a quelques jours, pris contact avec un vieil homme, un mage plus exactement, ayant une certaine expertise dans le domaine de l'alchimie, afin de pouvoir prendre quelques cours, discuter de diverses recette et demander l'avis d'un œil extérieur. Cependant, l'homme sage ne vint toujours pas, s'était-il perdu, avait-il était attrapé et interrogé par les gardes par rapport à sa lettre, avait-il tout simplement décliné le rendez vous sans pour autant envoyer de réponse, ou n'avait-il pas reçu le papier? Tout ceci fait beaucoup de questions, et seul l'avenir est en mesure d'y répondre.


-Bon sang, que fait-il, j'avais pourtant bien spécifié 14h... Ça fait plus d'une heure, et il n'est toujours pas là ce vieux chnoque!

Le maître des lieux, ami et fournisseur de l'alchimiste, tente d'apaiser le jeune homme.

-Allons Lyx, il doit bien avoir une explication...

La cloche au dessus de la porte sonne, signalant donc la présence d'un nouvel individu, le mage en question? Un client? Le gestionnaire de la boutique décide d'aller voir en laissant Lyx dans l'arrière boutique.

Le marchant remarque donc cet individu vêtu de manière bien étrange lui demandant ses attentions. Il le conduite ensuite dans la pièce à l'arrière, pour rencontrer Lyx.


-Mais, qu'est ce que... C'est quoi c'te tenue, c'est quoi ce bordel...?!

Après cette... "Chaleureuse salutation"... Lyx propose à l'homme de se rendre au comptoir dans la boutique, sur deux fauteuils préparés spécialement pour l'évènement. Le commerçant part à son tour chercher de quoi rafraichir les deux alchimistes et s'en revient avec un pichet d'hydromel et deux verres en terre cuite.


-Je ne vous imaginez pas comme ça... Vous avez voulu me faire une blague? A votre âge...? Bref, nous savons tout deux pourquoi nous sommes ici, vieil homme, et je vous remercie d'avance de partager votre savoir avec moi... Pouvez vous dans un premier temps m'expliquer vos procédés, comment vous êtes vous intéressé à l'alchimie, ce qu'elle a apportée pour vous?

Le jeune alchimiste reste très attentif, prêt à écouter et "savourer" chaque parole de cet individu étrangement vêtu...

-J'ai ici quelques-unes de mes potions si vous voulez voir...

[HRP: Pas mal le clin d’œil à tortue génial xD]
Revenir en haut Aller en bas

Nana La Dame aux Roses

Une putain parmi les roses, une rose parmi les putains.

________________

Nana La Dame aux Roses
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Poule de luxe
Croyances : Agnostique
Groupe : Rebelles

Âge : 25 ans mais en parait 30

Messages : 123

Fiche de Personnage : Venez voir


C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] _
MessageSujet: Re: C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]   C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] EmptyMer 12 Déc 2012 - 17:54

Nana gloussa bruyamment. Heenok la faisait rire et c'était un très bon point, elle avait bien trop l'habitude des petits pédants qui se croyaient d'un charme fou, assez pour attirer toutes les donzelles dans leur lit. Nana leur laissait croire que c'était en effet le cas, et c'était bien heureux qu'ils n'y voient que du feu.

Elle connaissait Heenok depuis plusieurs années, ils s'étaient croisés régulièrement. Dans les mauvais quartiers, tout le monde se connaissait au moins de vu. Mais c'était la première fois qu'ils étaient amenés à discuter d'autre chose que de business. Et elle devait dire qu'elle le trouvait fort sympathique avec sa rhétorique élancée.

Il lui avait même proposé de gouter à une de ses herbes magiques. elle du reconnaitre que c'était de très bonne qualité. Malgré tout, elle ne ressentait pas pleinement les effets de l'herbe car elle avait absorbée en parallèle nombres de verres de vin. Ceci aidant, elle avait eut un peu le tournis et sa petite potion secrète avait fini d'ajouter à sa gaieté idiote.

Ils venaient de sortir d'une taverne animée pour trouver un endroit plus calme. Et c'est suite à une blague somme toute de mauvais goût - mais dieu sait que la drogue a son effet euphorisant - qu'elle gloussa comme une pintade. Prise d'un fou rire, elle tourna dans une arrière-ruelle sombre et tituba jusqu'a un mur pour reprendre son souffle.

- Ouf si tu en ressorts une comme ca je vais suffoquer !


Elle pouffa plus discrètement, ne sachant pas elle-même ce qu'il y avait de drôle. Puis la jeune femme tendit les bras vers Heenok pour l'attirer vers elle.
Revenir en haut Aller en bas

Heenok Maunnarq



________________

Heenok Maunnarq
________________


Race : Elfo
Classe : Druide
Métier : Déjà, cultivateur d'herbe à fumer, tu vois de quoi je parle? Ensuite, vendeur de corne de rhinocéros pilée et bandit-rimeur, tu vois où je veux en venir?
Croyances : Les Illuminés de Madorass, han!
Groupe : De manière très minimaliste, les Brigands et Gentilshommes, tu vois c'que j'veux dire?

Âge : A peu près une trentaine d'années, elfo...

Messages : 59

Fiche de Personnage : C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] 161985_201086159983709_889282692_q

Histoire de Personnage : C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] 161985_201086159983709_889282692_q

C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] _
MessageSujet: Re: C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]   C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] EmptyDim 16 Déc 2012 - 1:11

Ce genre de... de choses dans laquelle était cette merde, cette merde du quartier sud t'entends? Ce genre de choses, c'était carrément fou, à la manière que tu sais, han! Demoiselle, tu le vois bien? Je ne suis pas seulement un criminel, mais également un amant professionnel. Elles le savent toutes, se passent le mot, t'entends? J'étais avec cette pu... puritaine de Nana, qu'on surnommait "la Dame aux Roses" dans cette merde. On était dans un genre de, de taverne, t'entends? Une taverne de ce genre, un peu animée, mal fréquentée, auberge de terroristes mais tous royalistes, je le pense bien, ou peut-être des rebelles aussi, mais pas de gardiens de chèvres des plaines, tu vois c'que j'veux dire? Je lui avais fait déguster ma nouvelle cargaison d'hydroponique, t'entends? Moi même, je m'étais pas privé, tu comprends? Han!

-"Ouf si tu en ressorts une comme ca je vais suffoquer!", articula-t-elle

Elle était manifestement influencée par le végétal incandescent, mais c'était tout de même agréable, tu vois?


-"Suffoquer, t'entends ce qui s'passe?", m'écriais-je sans raison apparente

Je connais Nana depuis un bout de t...t...temps, t'entends? Dans le quartier sud, je connais tous ces gens qui zonent, qui font ce qu'il y a à faire, tu comprends? Et eux ils se connaissent, et ils me connaissent aussi, et du coup on se connait, tu vois? Comme Kaull, toujours prêts à... à changer d'gouvernement, t'entends? Mais on soutient ce genre de dictature car elle influe positivement le cours des ventes d'herbe, t'entends? Donc du coup, on était un peu joyeux, t'entends? En sortant dehors, j'ai été assailli par le froid, car il faisait froid et que le froid était agressif, t'entends? Mais si tu vois c'que j'veux dire, le froid c'était pas le seul à m'assaillir, tu m'suis? Hé oui, petit elfo, car la femme suivit le froid. Après avoir fourbement guetté les alentours, elle se précipita dans une ruelle et l'attira à lui.

Tu vois, moi à la base j'ai rien contre ce genre de choses, t'entends? Mais là c'était pas pareil, tu vois l'genre? Parce qu'au moment où j'allais profiter de l'instant présent de la manière que tu devines, j'en entendu qu'il y avait des pas dans la ruelle. On était à la limite du quartier sud, et ici c'était carrément un genre de merde incontrôlée et incontrôlable: des humains, des elfes, tout le monde qui se tape dessus, tu vois l'genre? Là j'avais du mal à respirer, les sinus étaient saturés de poudre grise... Bref, quand j'ai entendu ces gens arr... arriver, je me suis arrêté, et j'ai dégainé mon arme, tu vois l'genre? Brigand et gentilhomme, j'allais pas abandonner ma compagne, tu m'suis? Donc je me retournais, et mes yeux fouillèrent le noir de la ruelle, à la recherche des silhouettes des arrivants.
Revenir en haut Aller en bas

Fearghas Forrester



________________

Fearghas Forrester
________________


Race : Humain
Classe : Archimage
Métier : Alchimiste
Croyances : Aucune
Groupe : Royaume

Âge : 75 ans

Messages : 90

Fiche de Personnage : Ma fiche


C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] _
MessageSujet: Re: C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]   C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] EmptyDim 16 Déc 2012 - 18:55

Le jeune alchimiste était arrivé de derrière le comptoir, apparemment il était lui aussi dans l'arrière-boutique, avec le vendeur. Il avait patienté durant plus d'une heure et demie, c'était fort louable de sa part même si Fearghas n'avait pas vraiment fait exprès. La première remarque du jeune homme au sujet de sa tenue vestimentaire l'interpella grandement, il n'y avait vraiment pas de raisons de s'exclamer ainsi ! Oui, elle était un peu excentrique et assez peu commune de ces contrées mais, elle était on ne peut plus agréable à porter en été, surtout avec cette chaleur ! Mais, il se rattrapa bien vite et proposa au vieux magicien de venir s'asseoir près du comptoir, où deux fauteuils avaient été spécialement préparé pour l'occasion. Le vendeur apporta un rafraîchissement, pour le plus grand bonheur du magicien qui était assoiffé. Seulement, lorsqu'il s'aperçut qu'il s'agissait d'Hydromel, sa joie s'estompa car son estomac avait les plus grandes difficultés à faire passer les boissons alcoolisées, la vieillesse ...

Le jeune alchimiste rétorqua ensuite qu'il n'imaginait pas le professeur comme ça et qu'il avait surement voulu lui faire une blague. Pourquoi insister sur ce point ? C'était à ce point peu conventionnel ? Ou alors c'était peut-être ridicule. Fearghas observa instinctivement sa tenue, non elle n'avait rien de bien particulier, du moins à son gout. Finalement, il en vint au principal, c'était donc au tour de Forrestre de parler.

- Et bien, et bien ... Je ne sais pas vraiment par où commencer, l'alchimie est un domaine très vaste, chaîné de maintes et maintes règles et où plusieurs " grand-oeuvres " coexistent parfois. En fait, tout dépend vraiment du but que vous poursuivez, ceux qui se lanceront sur la quête de l'élixir de longue vie auront tendance à privilégier médicinale de l'alchimie, ceux qui cherchent à fabriquer ce qu'on appelle la pierre philosophale privilégieront le côté métallique de la chose et enfin ceux qui tenteront de répondre aux mystères de notre univers opteront pour la partie métaphysique de la chose. Dans votre cas à vous, vous êtes plus orienté potions et j'en déduis que ce qui doit vous intéresser sont les possibilités médicinales, au sens large du terme bien évidemment car ça ne se limite pas qu'à la fabrication de médicaments. Pour ce qui est des procédés et des pratiques, il y en a pas mal, les principaux sont l'extraction, l'évaporation et la condensation.

L'extraction repose sur trois méthodes qui sont respectivement la décoction, la macération et l'infusion. Les trois méthodes se ressemblent mais, elles ne sont pas identiques et les erreurs des débutants sont justement de les confondre. Un bon moyen de savoir quelle méthode utiliser serait de vous poser la question de savoir si oui ou non vous avez besoin de maintenir le support en ébullition ou pas. Une autre façon aussi serait de vous demander si l'opération ne devrait durer qu'une a deux minutes ou plus longtemps. Vous savez, les principes actifs que vous allez extraire sont très fragiles et quelques degrés de trop ou de moins peuvent tout faire échouer.

Pour ce qui est de l'évaporation, là aussi tout n'est pas aussi facile qu'il n'y parait. Par exemple, ce procédé est souvent confondu avec l'ébullition. En alchimie, faire bouillir quelque chose pour provoquer son évaporation et faire évaporer quelque chose est totalement différent car bien qu'il s'agisse dans les deux cas d'un changement d'état, l'ébullition sera une transition rapide à l'état gazeux alors que l'évaporation sera lente. Pour les distinguer, il faut savoir que l'évaporation lente ne provoque l'apparition de bulles dans le liquide alors que l'ébullition si. Ce qu'il faut aussi savoir, c'est qu'il y a certaine astuces qui peuvent vous faciliter la chose. Par exemple, plus la surface sera grande, plus il y aura d'évaporation. La présence de vent ou d'air chaud dans la pièce accélérera aussi le processus sans pour autant l'altérer. Donc là aussi, il faut être très vigilant sur le résultat qu'on veut obtenir et la méthode à employer, la qualité ou même l'efficacité du produit final en dépend grandement.

Pour terminer, la condensation est probablement le procédé le moins utiliser en alchimie mais son importance reste toute entière. Contrairement aux idées reçues, la condensation ne consiste pas uniquement à refroidir un gaz pour le liquéfier, augmenter la pression du gaz en question jusqu'à l'amener à saturation permet aussi de le liquéfier. Cela dit, la méthode par la pression est assez difficile à mettre en place et elle réclame beaucoup de moyens, les alchimistes optent donc en majorité pour le refroidissement. Ce procédé est très utile dans le cas où vous devriez extraire un corps en particulier d'une substance homogène. Pour ce qui est des produits hétérogènes, vous pouvez vous servir du rapport de densité pour les empiler et extraire ensuite le liquide en question. Cela dit, pour mettre en place ce procédé, il faut connaitre les caractéristiques physiques des éléments du produits et la majorité du temps, comme il est homogène, il est difficile de le savoir. Vous pourriez par exemple faire évaporer deux produits en même temps alors que vous n'en vouliez qu'un au début, le moindre degré a son importance ! Autre chose pour la condensation et qui n'est pas forcément très connu, elle ne résume pas qu'à transformer un gaz en liquide, il est aussi possible de transformer un gaz en matière solide et c'est ce qu'on appelle la cristallisation. Cela consiste à transformer un corps gazeux, ou même liquide, désordonné en une structure cristalline parfaitement ordonnée. Le seul problème, c'est que ce procédé répond à des lois et des contraintes très compliquées et il n'existe pas un seul alchimiste qui soit arrivé à maîtriser complètement le processus. Il y a toujours une part de chance dans l'opération, cela doit surement venir du fait que nous n'avons pas encore bien compris la mécanique qui entre en jeu.


Forrester marqua une pause, le temps de reprendre son souffle car à son âge, un tel flot de parole l'obligeait à fournir un certain effort. L'alchimiste en profita pour lui montrer quelques-unes de ses potions. Fearghas ne dit pas non à cette petite pause et observa attentivement les liquides que lui présentait le jeune homme tout en expliquant au professeur ce avec quoi ils étaient composés et surtout, quels étaient leurs effets. Parmi eux, il y avait un médicament qui, à en croire l'alchimiste, devrait avoir un effet curateur général, cela dit, la puissance du remède n'était pas très élevé et son utilité s'en retrouvait donc fort réduite. Fearghas chercha au début à lui expliquer qu'il existait quelques moyens pour renforcer la puissance du produit mais rien de bien intéressant puis, il se souvint d'une plante en particulier.

- Hum ... J'ai peut-être la solution pour vous. Voyez-vous, il existe une plante très rare qui ne pousse qu'au sommet que du massif des cieux et il se trouve ...

Le massif des cieux ? Mais qu'est-ce donc ? Fearghas s'arrêta aussitôt.

- Ah oui, vous ne devez pas connaitre ça, c'est embêtant. Est-ce que vous croyez à l'existence d'autres mondes que le notre ?
Revenir en haut Aller en bas

Lyx Werren



________________

Lyx Werren
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Apothicaire
Croyances : La science et moi même
Groupe : Rebelle

Âge : 27 ans

Messages : 70


C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] _
MessageSujet: Re: C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]   C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] EmptyVen 21 Déc 2012 - 17:21

[HRP: Mes excuses pour ce retard, je n'avais pas vu que c'était à moi de poster.]

-Un autre monde dites vous...?

Lyx termine son verre cul sec et le repose sur la table avec fermeté, voyant que le vieil homme n'a pas vraiment touché à son verre d'hydromel, le jeune alchimiste fait signe à son ami, le maitre des lieux d'aller chercher quelque chose de plus approprié au vieux mage, afin qu'il puisse tout de même se désaltéré après ces longues mais précieuses explications. Le gérant revint quelques minutes plus tard avec une nouvelle cruche remplie d'eau de source et un verre propre, non souillé par l'alcool.

L'alchimiste remplie ce nouveau verre avec l'eau fraîche et le tend vers son aîné, avec respect.


-Tenez, sa vous fera du bien je pense, je vous en prie, continuez sur votre lancée, j'ai toujours été fasciné par l'inconnu!

Le jeune Werren fouille dans sa sacoche, il en sort une petite fiole en ver d'un liquide vert feuille, un rouleau de parchemin, un encrier noir fermé, et une plume de colombe, il installe le tout sur le comptoir devant lui, s'installe correctement, et se tient prêt à écouter et prendre des notes.


De nouvelles découvertes... Enfin... L'alchimiste en rêvait, d'autres mondes, d'autres plantes, d'autres ingrédients, d'autres atmosphères, d'autres possibilités... Le monde de Feleth était certes intéressant, pleins de ressources et de sujets à étudier, mais il n'en restait pas moins limité pour les jeunes savants tel que Werren.

-Mais dites moi... Comment pouvons nous nous y rendre? Pourrais-je le faire par moi même par la suite? Est-ce limité? Quels peuples vivent là bas? Est-ce dangereux? Long? Difficile ou facile? Existe t-il d'autres mondes semblables à celui-ci? Ou alors totalement différent? D'où tenez vous ces informations? Y êtes vous déjà allé vous même?

L'alchimiste se stoppe et respire un coup, ayant lâché une grande quantité de questions d'un seul coup, sans laisser le temps au vieux mage de répondre.


-Oh... Mes excuses pour toutes ces questions si soudaines, c'est que... Parfois, je trouve le temps de m'ennuyer ici, c'est pour vous dire toutes les expériences que j'ai déjà faites... Vous avez mentionner plusieurs types d'alchimistes il y a quelques instants, mais détrompés vous, je ne suis pas vraiment du genre médicale, j'en connais les bases certes, mais je suis autre chose... Je pourrais peut-être créer une nouvelle sorte d'alchimiste, je cherche à atteindre la perfection de la science par tous les moyens! Et savoir qu'un nouveau monde peut m'ouvrir ses portes... Comprenez moi, je suis tout excité!

L'alchimiste se lève et prends quelques ingrédients ici et là qui trainent sur les étagères, il dépose ensuite une petite bourse de cuir remplie de quelques pièces d'or bruyantes et attirantes sur le comptoir, afin de payer son amie pour les ingrédients pris et les rafraichissements.

Le jeune homme s'étire un peu et faisant craquer quelques articulations, un grand sourire sur le visage, il baille une fois, se frotte les yeux et boucle la fermeture de sa sacoche, à nouveau pleines d'ingrédients divers.


-Je pourrais partir vers cet univers sur le champ! Mais, à vous d'en choisir bien entendu, je peux comprendre que vous n'ayez plus la souplesse d'un jeunot de la vingtaine, comme moi.
Revenir en haut Aller en bas

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] _
MessageSujet: Re: C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]   C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] EmptyMar 30 Avr 2013 - 14:39

Sujet verrouillé sur demande Fearghas.
Envoyez un message à un admin si vous voulez le rouvrir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



________________


________________



C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] _
MessageSujet: Re: C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]   C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est que de l'herbe ! [PV : Lyx, Nana et Heenok]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Madorass, cité royale :: Boutiques-