''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tarcus Crudelis

Le bras droit d'Arphoss

________________

avatar
________________


Race : Démons communs (majeur)
Classe : Lame démoniaque
Croyances : Le Vein
Groupe : Serviteurs d'Arphoss [Démons]

Âge : Quelle importance?

Messages : 29

Fiche de Personnage : Les origines de la Lame.


MessageSujet: La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis   Lun 22 Avr 2013 - 22:46

† † †

Tarcus


Nom : Crudelis
Prénom : Tarcus
Rang : Le bras droit d'Arphoss

Âge : Deux millénaires et demi
Sexe : Mâle

Race : Démon majeur.
Classe : Lame démoniaque
Métier : Bras droit d'Arphoss
Croyances : Plus rien.
Groupe : Démons

Équipement :
-Armure de la première lame : L'armure de plate noire du bras droit d'Arphoss est une pièce unique, faite sur mesure, particulièrement solide. Son acier peux aisément briser une lance lambda sans même que son propriétaire ne sente le choc, et il est inutile de préciser qu'user d'arcs et de flèches non-enchantées sur ce dernier serait, sans aucun doute, une perte de temps particulièrement mortelle. Outre cela, l'armure est ornée de gravures peu sympathiques représentants divers visages humains figés dans des expressions de terreurs ou de douleurs intenses. A noter qu'un fluide noire peu ragoutant et bouillant s'écoule en permanence de ses quelques failles.
-Tourmente : C'est un large espadon d'un mètre soixante-dix qui suit partout Tarcus depuis quelques siècles. Sa garde, tout comme son pommeau est hérissée de piques acérées et sa lame noire, aussi tranchante qu'au premier jour, semble totalement incassable. L'énorme fourreau doré, toujours attaché au dos de son armure, est le seul refuge de l'arme.
-Les jumeaux : Certains duellistes prometteurs préfèrent parfois user d'un duo de lame quelconque plutôt que l'habituelle combinaison épée/bouclier. Tarcus fait partie de ceux-là. Les Jumeaux sont deux longues lames bleutées dépassant aisément le mètre cinquante, reposant habituellement dans les fourreaux pendant à la ceinture du bras droit d'Arphoss. Tout comme Tourmente, leurs pommeaux et leurs gardes sont couverts de piques dangereusement aiguisés.  
-Chaos : C'est une bague armure argentée qui orne toujours le majeur de son gantelet droit. Au niveau de l'articulation, en son milieu, se trouve une gemme verte de la taille d'un pouce humain, semblable à une émeraude. La fumée noire s'en échappant constamment laisse présager qu'elle a été ensorcelée de bien sinistre manière.

Talents de combat physique : Tarcus se battait déjà comme un démon avant même d'intégrer leurs rangs. Sa transformation n'a fait qu'accentuer sa puissance et sa férocité. Fou de guerre, il se jette à corps perdu dans n'importe quel combat le sourire aux lèvres, usant de ses centaines d'années d'expériences et de sa force brute pour trancher toute créature suffisamment folle pour oser s'opposer à lui. Ses sauts et ses assauts, terriblement fluides, égalisent d'une certaine manière ceux des maîtres-lames, bien que les siens soient à la fois bien plus brutaux et bien moins grâcieux. A l'inverse de son ancien collègue, l'Egide, il voue une haine singulière envers tout ce qui se rapporte aux boucliers et privilégie toujours l'attaque à la défense.
Talents de magie :
L'anneau que Tarcus porte toujours reste le seul lien que la lame d'Arphoss entretient avec la magie, qu'il semble mépriser depuis sa naissance.
Talents divers : Il est très capable de vanter les bienfaits du Vein sur le corps humain pendant plusieurs heures.
Les pouvoirs de sa bague, Chaos :
-Régénération : Le corps de Tarcus est déjà prompt à la cicatrisation rapide, cependant, lorsque, sur le champ de bataille, quelqu'un ou quelque chose parvient à le blesser de manière trop sévère, les émanations noires de sa bague enveloppe la plaie pour la refermer aussi rapidement que possible. C'est un processus rapide et efficace qui ne l'empêche aucunement de ressentir la douleur.
-Projection : Le fluide d'ébène coulant constamment de son armure est projeté en direction d'une cible quelconque. Corrosif, aveuglant et terriblement collant, cette horreur est très capable de dissoudre une peau non protégée.
-Terreur : La bague amplifie de manière inhumaine la voix, déjà intimidante, de Tarcus pour qu'elle couvre un large champ, agresse les tympans et terrifie les faibles.

Apparence physique : Massif, large d'épaule, musculeux et terrifiant, voilà quelques mots résumant particulièrement bien le physique de celui qu'on surnomme "La lame d'Arphoss". Tarcus est un démon humanoïde, presque constamment engoncé dans une armure aussi noire que son âme, d'environ deux mètres quatre-vingt. De longues griffes noires capable de trancher chair comme acier remplacent ses ongles et une double rangée d'énormes crocs se cache derrière le rictus sadique que le démon n'a de cesse d'arborer. Car c'est bien un visage humain que Tarcus possède. Dominé par un large front et une longue chevelure immaculée, ce dernier garde une apparence jeune, malgré toutes ces années. Ses yeux jaunes, dotés d'une lueur surnaturelle, renvoient un regard fou, accentués par le malsain sourire déformant ses lèvres fines. Pour terminer la description de son faciès, nous nous attarderons sur son menton carré, imberbe, trop souvent recouvert par le sang de ses victimes.


Caractère, personnalité : Avant toute chose, Tarcus est un égocentrique, sûr et fier de ses capacités, de son physique et de son intellect, particulièrement caractériel. Le simple fait de sous-entendre que la Lame d'Arphoss ait tort sur un quelconque sujet est une raison suffisante pour être démanteler sur place par le principal concerné. Suspicieux et provocateur, le démon en est bien un et a tendance à défier en duel à tour de bras. Passionné par la guerre, il laisse aux autres les désirs superflus que sont le pouvoir ou la richesse, pour se concentrer sur le combat, qui est sans aucun doute son unique raison de vivre.
Il est utile de préciser que sa cruauté ne connait aucune limite. Tarcus aime la vue, l'odeur, du sang ou des larmes et méprise, dans le meilleur des cas, tout ceux qui osent avouer ne pas partager cet amour. Femmes et enfants, guerriers et infirmes, à ses yeux, nul n'est à l'abri d'une séance de torture aussi longue qu'originale, ce qui en fait un être craint, même dans les rangs démoniaques.
Surtout dans les rangs démoniaques.
Et rappelons par la même occasion la fin de la loyauté, que tous croient encore indéfectible, qu'avait la lame envers son supposé maître : Arphoss. Pendant trois siècles, presque quatre, le démon majeur à servit son roi de la meilleure manière possible, mais, maintenant, Tarcus est las. L'ancien chevalier s'est rendu compte de l'inactivité de son protégé. Toute la confiance qu'il avait jusqu'à maintenant placée en lui s'est transformée en une haine viscérale accompagnée par un sentiment de trahison hantant ses nuits depuis des mois maintenant. Tarcus avait été l'un des premiers démons a soutenir Arphoss et sa désinvolture, à l'époque, et pourquoi? Pour que leurs armées stagnent en commettant de petits forfaits, dans l'attente d'ordres qui ne viennent jamais. Désormais, il rêve de pouvoir tuer lui-même, lentement, ce traître à sa propre cause.


Histoire :
D'après les propres dires du principal concerné, celui qu'on nomme désormais "La lame d'Arphoss" n'était, au départ, qu'un "pathétique et fragile petit homme". Mais si il est vrai que Tarcus était bel et bien un homme, au début de sa vie, le fait est que cette, soi-disant, fragilité ne l'avait clairement pas empêcher d'embrasser la carrière des armes dès ses quinze ans pour une raison inconnue.

Oui, sire Crudelis était déjà passionné par les sanglants combats lors de sa vie d'humain.

C'était un chevalier errant, accompagné par une petite équipe de guerriers tous aussi sans pitié que lui, qui traquait l'hérétique, le sorcier, le traître et le déserteur sans le moindre répit. Leurs exploits meurtriers étaient reconnus par tous les petits seigneurs de l'époque, Tarcus, disait-on, avait, d'un seul coup de sa puissante claymore, tranché en deux un ogre maléficien. Passé au supplice du pal dix-huit pillards devant la ferme qu'ils venaient de réduire en cendre. Brûlé un village d'hérétique et tout ses habitants...Tant de violentes actions apparemment sensées ramener l'ordre lui ayant permit de se faire renommer "Le boucher" par ses principales connaissances. Un sobriquet qui lui allait bien, et que lui-même trouvait...Très juste.
Durant des années, Tarcus rendit honneur à ce surnom. Lui et ses sbires perpétuèrent bien des horreurs, tantôt au nom du royaume, tantôt au nom de l'église... Puis, un jour...Ils cessèrent. Tout simplement. Le groupe entier du boucher, composé de vingt six fines lames, disparut des plaines où il avait tant l'habitude d'y monter d'énormes buchers.
Pourquoi?
Les avis divergent sur ce point. Certains disent que ces valeureux chevaliers ont assisté a une manifestation démoniaque aux abords d'un village et sont tous tombés en essayant de le défendre. D'autres prétendent que ce sont ces mêmes chevaliers, aidés par les hérétiques écrits qu'ils avaient confisqués lors de leurs services, qui ont sacrifiés ledit village aux forces obscures.
Toujours est-il qu'au final, les corps lacérés des habitants et de l'intégralité des suiveurs du "boucher" furent retrouvés sur les ruines fumantes des bâtisses paysannes. La plupart des cadavres étant parfaitement méconnaissable, Tarcus fut présumé mort et personne, pas même sa propre famille, des nobles sans importance, ne regretta ses cruels habitudes.

Une fin méritée? Pas tellement. Du moins, pas dans ce sens.

Car si la vie humaine de Tarcus prit fin ici, le fait est qu'en effet, une seconde existence, bien plus longue et intéressante à ses yeux, l'attendait après elle. Les démons ayant réduit en cendre le village l'emmenèrent avec eux, soit parce qu'il les avait aidés, soit parce qu'ils l'avaient fait prisonnier. Crudelis, encadré par une dizaine d'êtres dénaturés, emprunta la faille ayant amené ces derniers sur les terre de Feleth, avant de tomber à genoux, émerveillé par la beauté de l'entité que l'on nomme encore aujourd'hui : "Vein".
Un ciel vert parcourut d'éclair immaculés, des plates-formes de terres séchées, grises, flottant au gré d'un vent inexistant et des lacs d'eaux noires, sans vague, dans lesquelles baignaient d'énormes formes serpentines. Un monde étrange et malsain, aussi surnaturel que beau. Ses accompagnateurs démoniaques le laissèrent sur la colline où ils étaient apparut, persuadés qu'il avait perdu l'esprit.
Peut-être n'était-ce pas entièrement faux.
Tarcus, des heures durant, resta ainsi, à genoux dans une boue sèche, pour contempler le glorieux chaos qu'était le vein tandis que la magie de ce monde s'insinuait petit à petit en lui.

Et lorsque finalement, le chevalier déchu se releva...Ce fut pour afficher un sourire inhumain, dévoilant deux rangées de crocs de requins capables de réduire en bouillie chair comme acier. Hilare, il ramassa sa claymore puis partit à la conquête de ce nouveau monde.

L'existence démoniaque de Tarcus est trop longue pour être résumé en quelques lignes. Le simple fait de lister ses plus grands faits d'armes prendrait des années. Ce n'était ni le plus puissant démon du vein, ni le plus avide de pouvoir, mais le chevalier déchu aimait trop le combat pour passer inaperçu.
Défier en duel au bord d'un précipice sans fond, un démon primordial répondant au nom d'Orfol, fut sa première erreur. Le combat fut rapidement expédié, et son dénouement particulièrement douloureux pour la future lame d'arphoss, qui ne put qu'observer, impuissant, sa fidèle claymore dégringoler dans les abysses alors que son adversaire s'éloignait de lui, sans l'achever en riant aux éclats.

Sa deuxième, à ses yeux du moins, fut de prêter allégeance au misanthrope Dassyldroth Arphoss, des siècles plus tard, alors même que ce dernier se faisait couronner dans les champs de blés.

Car en effet, Tarcus, il y a trois ou quatre siècles désormais, à été l'un des premiers démons acceptant de suivre le roi. A l'époque, le démon majeur était convaincu que la montée en puissance de son seigneur lui donnerait le sens des responsabilités, aussi s'était-il dressé a ses coté, acquérant, au fil du temps, le surnom qu'on lui attribut encore aujourd'hui : Le bras droit d'Arphoss.
Durant des décennies, puis des siècles, Crudelis s'est battu au nom de son roi, pillant et massacrant uniquement dans le but de récolter d'avantages de ressources et d'hommes pour l'armée démoniaque.
Ses "campagnes de recrutement" l'amenèrent à rencontrer d'autres démons majeurs tel que son rival préféré, Abaddon Astarès, la future Egide d'Arphoss, le Forgeron à six-pattes ayant conçu son équipement actuel,  et le cavalier de la pestilence, Deydreus Mograine. Tant d'illustres guerriers étant aujourd'hui portés disparut.
Pendant tout ce temps, Tarcus conduisit les pillages, les escarmouches et les assauts sans émettre le moindre doute quand au bien-fondé de l'inaction de son maître, sans pour autant comprendre cette dernière. Pendant un temps, Arphoss manqua même de transmettre son manque d'intérêt envers la vie a l'ancien chevalier, mais la passion qu'avait ce dernier pour le combat l'empêcha de sombrer comme son maître...Et transforma, au fil du temps, sa confiance en haine.
Oui, c'est bien de la haine, désormais, que la Lame d'Arphoss éprouve envers celui qu'il avait toujours, jusque là, prit pour son maître. Une haine tenace s'étant déclenchée d'un coup comme ça, causée par un trop plein d'inactivité et de semaines entières remplies de rien.

Désormais, celui qu'on prenait pour le plus fervent défenseur de Dassyldroth rêve, chaque nuit, de la mort de ce dernier.

En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Comme d'hab.

Comment avez-vous découvert le forum ? Comme d'hab.

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ? C'est moche, va mourir.

Autre choses? Je déteste faire des fiches. Mais alors celle-ci m'a carrément fait chier.

Les modifications apportées ? J'ai changé le début de son histoire, que je développerais sans doute dans un rp solo ou quelque chose comme ça, je déteste me casser les noix sur des fiches (il paraît que je l'ai déjà dis). Le plus important reste le fait que Tarcus n'est plus vraiment du coté d'Arphoss et attend simplement qu'une rébellion se forme pour poignarder son maître dans le dos. Sinon concernant son inventaire, j'ai ajouté sa bague et...C'est tout. Comme d'hab, je ne grobilliserais pas, blabla. A plus.

† † †


Dernière édition par Tarcus Crudelis le Dim 4 Jan 2015 - 15:03, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

avatar
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



MessageSujet: Re: La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis   Mar 23 Avr 2013 - 12:11

BONJOUR ET BIENVEN... A non, en fait c'est un fake.
Merci d'être passé, au revoir ! On s'épile et on se fait une touffe? /SBAFF

Well, plus sérieusement, après que va-t-on penser de nous, pauvres administrateurs que nous sommes, perdus dans ce monde vil et sans merci! J'en pleure les enfants, j'en suis blessée... Que l'on absout toute la douleur existante par mon sacrifice et que l'on brûle les chameaux pour la postérité!
Bref, l'admin à pété un plomb.
Alors alooooooors... Toi qui a voulu te soumettre à mon jugement, tu vas MOURIR!
Bon, dans l'ensemble c'est une fiche plutôt agréable bien qu'un peu bancale parfois. Pense à te relire pour éviter les tournures lourdes, les phrases trop longues ou encore les répétitions! Sinon on voit bien que le personnage est tout frais et l'innovation que tu y consacres amène un peu de fraicheur dans ton style, c'est bien. C'est une lecture assez fluide. Bref, bravo: ça se lis vite et bien.

Par contre, j'ai noté quelques points qu'il faudra que tu rectifies pour avoir ma sainte validation!
Tout d'abord, le point qui me chiffonne le plus, mais genre vraiment! Si j'avais pu, je t'aurais bien mis des calbotes ce matin! Tu es un "routard" du forum ET TU M'AS PONDU QU'UN HUMAIN POUVAIT DEVENIR UN DEMON COMME CA POUF POUF POUF ?! NON MAIS JE REEEEEEVE! Alors tu vas me corriger ça et au pas de course! ça peut très bien être un démon abandonné sur feleth parce qu'il est trop faible ou une connerie dans le genre mais JAMAIS ON NE PEUX PASSER D'UN HUMAIN A UN DEMON! Surtout vu les capacités qu'il a en tant qu'humain. Il ferait un peu too much quand même.

Ensuite, au niveau de tes armes. Le fait qu'elles soient incassables me titille un peu. Tu as déjà pas mal d'aptitudes alors si en plus tes armes étaient incassables, ce serait un peu trop, d'autant plus que ça m'étonnerait que tu les brises en rp. Donc si tu pouvais changer ça aussi, ce serait cool.

Après j'ai une question pratique typiquement féminine: tes lames son plutôt imposantes alors tu les ranges comment? Ce serait bien de le préciser pour tes futurs camarades de rp!

Hum pour la classe c'est bon, je te valide. Par contre pour la race il va falloir modifier: Tu peux très bien être un démon supérieur si tu veux mais, pour moi, il s'agit simplement de démon commun vieux et ayant été "anoblit", bien que ce terme ne corresponde pas pour le Vein qui ne présente aucune hiérarchie sinon celle de celui qui tape le plus fort. Donc je te propose comme race Démon Commun avec cette précision de "supériorité" dans ta fiche.

Tes talents de combats sont bon, tu as quand même pas mal de points faibles mais je te fais confiance: pas de rp "jesuistropfortetjevousdemontetous". N'oublies pas que tu joues avec d'autres personnes et que faire le grobill te pénalisera plus au final, si tu en abuses. De toute manière, je suivrais un peu tes rps pour vérifier ce point.

Pour finir j'aimerais que tu précises sur ta fiche en 3-4 lignes son enfance et ce qu'il s'est passé avant que tu ne sois "Le Boucher" et enfin, que tu précises la fin de ton histoire en répondant à qui est-ce et ce que tu as fait depuis pour lui, bien que tout le monde s'en doute.

Voili voilou, je te laisse corriger tout ça!
Ta future admin préférée,
Camelle ☺
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tarcus Crudelis

Le bras droit d'Arphoss

________________

avatar
________________


Race : Démons communs (majeur)
Classe : Lame démoniaque
Croyances : Le Vein
Groupe : Serviteurs d'Arphoss [Démons]

Âge : Quelle importance?

Messages : 29

Fiche de Personnage : Les origines de la Lame.


MessageSujet: Re: La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis   Mar 23 Avr 2013 - 17:55

Je vais de suite m'occuper de toutes les modifications demandées, néanmoins j'aimerais juste éviter de raconter l'enfance de mon perso et, surtout, je veux éviter de révéler l'identité de ce vil monsieur.(Pour l'enfance, on imagine bien qu'on peu pas devenir un "boucher" sans avoir eu quelques petits drames auparavant.)
Pour les répétitions et autres saletés qui viennent faire leur nid dans ma fiche, yé souis désolay >< j'aime pas faire des fiches et ça doit se ressentir je pense.
Pour ma race, l'égide et moi avons déjà préciser dans la description de cette dernière que les "démons majeurs" ne sont que des communs étant plus ou moins "noble" comparé aux autres.
Pour les armes dites "incassables", je pense qu'avec ou sans précisions, mes armes seront incassable, je ne pense pas que ce soit vraiment gênant puisque je n'ai encore jamais vus, lors d'un duel, un maitre-lame perdre sa lame en la cassant contre un rocher, je ne faisais qu'ajouter un "semblant" de réalisme a ce sujet, au moins si je ne les brises pas en duel, c'est pour une bonne raison ^^
je préciserais que je range les dites armes dans un fourreau dans quelques minutes.

Ah et par contre : "ET TU M'AS PONDU QU'UN HUMAIN POUVAIT DEVENIR UN DEMON COMME CA POUF POUF POUF ?! NON MAIS JE REEEEEEVE!"
Ben j'ai juste lu le contexte, je cite : "En quoi les mondes peuvent-ils avoir une influence sur l'être : Pour le Vein, c'est plus compliqué. Les êtres des trois mondes venant tous, à la base, de ce monde, de la magie noire, les modifications qu'offrent le Vein sont plus rares et plus étranges. Bien souvent, il ne se passe rien, mais quelque fois, certains êtres côtoyant le Vein retournent au stade de démon commun."
Techniquement donc, un humain peu devenir un démon si ce dernier reste trop longtemps dans le Vein. Pour les capacité que mon perso avait en tant qu'humain, j'ai pas compris? Il avait des capacité basique, c'était un chevalier a moitié taré mais sinon rien de grave.

Pour le grobillisme, aucun problème, le fait que mon perso soit un vrai bourrin est voulu mais jamais je n'en abuserais...Enfin si...Sur quelques PNJ mais c'est tout x)

Voilà, voilà !

Edit : Modifications effectuées, j'aimerais juste avoir une confirmation pour le coup de ne pas pouvoir se transformer en démon en étant un simple humain.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

avatar
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



MessageSujet: Re: La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis   Mer 24 Avr 2013 - 15:53

Bonjour/Bonsoir, ou les deux, enfin bon peu importe tu choisiras!

Alors:
→ Pour ce qui est des modifications apportées à l'histoire, ça me va. J'aimerais néanmoins que tu me mettes un message sous hide avec les grandes lignes de l'enfance, sans entrée dans le détail: cela sera caché aux yeux de tous mais au moins tu auras une validation complète de ton personnage si cela ne t'ennuie pas.

→ Ce que j'entendais par mettre démon commun, c'est que dans ton profil cela sois présenté ainsi: "Démon Commun (Majeur)." Cela évitera les confusions possibles et les passes droits.

→ Pour les armes incassables, je trouve justement que cela enlève au réalisme. De plus tu es quand même d'un niveau assez élevé dans la maîtrise des armes, je pense qu'il n'y aura pas de problème de casse dans un de tes rps, puisque quoi qu'il en soit, l'autre joueur devra avoir ton accord. Alors pour le coup, je vais te demander de retirer cette spécificité à tes lames por favor Wink.

→ Pour ce qui est de la partie où je vais être la plus chiante: Oui, il est vrai qu'au contact du Vein, un humain peut devenir Démon mais au vu du personnage "humain", il serait préférable qu'il sois dors et déjà un démon. Il a des capacités physiques non pas extraordinaires mais tout de même assez impressionnante pour un homme et sa folie n'a d'égale que celle d'un démon. Pour une raison de simplification et surtout de compréhension de ta fiche, pour moi, il n'y a pas nécessité qu'un personnage comme le tien naisse homme pour devenir démon.
De plus, cela ne changera rien à l'Histoire de ton personnage si tu dis qu'il est arrivé très jeune sur Feleth. Il n'y a aucun soucis là dessus mais faire passer un homme en un démon alors que l'histoire n'a pas réellement de "traits" l'obligeant... Je trouve ça aussi inutile que compliqué pour tout le monde. Après la Lame peut très bien avoir le droit de se prendre pour un humain démoniaquisé mais dans le principe moi je suis contre.

Modifie ça et la validation est à toi Cacarlou ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis   Mer 24 Avr 2013 - 18:28

Je reprends la main pour dire OK. ^^

Bien.
Je te valide, n'oublie pas de modifier ton profil et passe ici pour ton rang :
Néro, Elem est venu ici...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis   Sam 3 Jan 2015 - 16:41

Fiche rouvert le 03 janvier, n'oublie pas de préciser les modifications faites une fois qu'elles seront faites justement, et de mettre l'ancienne fiche sous spoiler au cas où =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tarcus Crudelis

Le bras droit d'Arphoss

________________

avatar
________________


Race : Démons communs (majeur)
Classe : Lame démoniaque
Croyances : Le Vein
Groupe : Serviteurs d'Arphoss [Démons]

Âge : Quelle importance?

Messages : 29

Fiche de Personnage : Les origines de la Lame.


MessageSujet: Re: La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis   Dim 4 Jan 2015 - 14:58

Modif's terminées, blabla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis   Dim 4 Jan 2015 - 15:33

Bourrin toi-même tu sais. Ceci dit rien à redire, tout est OK. J'te revalide donc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis   

Revenir en haut Aller en bas
 

La lame d'Arphoss - Tarcus Crudelis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-