''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Ven 2 Jan 2015 - 13:48

[NB : ces évènement font directement suite à ce rp. Enjoy ! ]

Je repensais à Erlzer. Le vampire avait fait l'erreur de tomber amoureux de la princesse, et en était mort. Ce genre de comportement devait être évité. Je réfléchis, et quelques idées me vinrent en tête : mais pour l'instant, je voulais laisser mariner un peu la princesse avec le cadavre de son "prince". En parlant de la princesse, justement, cela faisait trois mois qu'elle était emprisonnée ici ... et il était grand temps de prévenir L'Oeil Noir des moyens que j'employais pour l'aider à guider ses recherches depuis quelques temps. Et puis ,j'avais envie de me vanter un peu de ma forteresse à quelqu'un que je n'essayais pas de convaincre que j'étais un Dieu ...

Je me rendis donc très rapidement au manoir Davallon. Après quelques minutes à tourner en rond dans ses salles à la recherche de l'humaine, je finis par tomber ... sur Henry Soukap. Le jeune homme était issu d'une famille pauvre, mais avait montré des talents certains pour la stratégie militaire. Cela lui avait valu, dans le pays, d'obtenir quelque grade au sein de l'armée, et de fait il était un contact très important pour nous, car grâce à lui nous pouvions connaître certains mouvements de troupe, et ainsi mieux planifier les missions des autres disciples : sans compter qu'il ne rechignait jamais à donner un conseil quand on le lui demandait.

" - Henry ! Comment va notre petit prodige des mouvements de troupe ?"

Je ne connaissais que quelques membres de l'arcane, étant moi-même très occupé par leur surveillance discrète et mes obligations "divines". De fait seuls les personnages exceptionnels ou que je jugeai intéressant m'étaient réellement connus : ce que j'aimais chez Henry tenait autant de son talent que de son humilité et de son ouverture d'esprit. Il aurait sans doute fait un très bon philosophe s'il avait eu l'âge de penser et d'être écouté avant l'arrivée au pouvoir de kaull.

" - Monsieur l'Inquisiteur ! On ne vous as pas trop vu ces temps-ci : j'allais justement livré on rapport, m'accompagneriez-vous ?"

" - Je ne peux pas, je dois m'entretenir avec l'Oeil Noir : l'auriez-vous vu ?"

En effet, il l'avait croisée au hasard d'un couloir il y avait de cela peu de temps. Je le remerciai avant de reprendre mon chemin, rejoignant finalement l'Oeil Noir dans le jardin. Elle venait visiblement à peine de s'installer sur un banc, sous un porche fleurit. Les plantes étaient bien mieux entretenues depuis que la liche végétale en avait la responsabilité, et le jardin en lui-même semblait parfois plus ... vivant. Je me postai devant l'Oeil Noir avant d'attirer son attention.

" - Mademoiselle Davalon. J'ai une surprise pour vous." Je me mis à croiser les mans dans mon dos, l'air quelque peu fier de moi, avant de continuer. " - Vous n'êtes pas sans savoir deux choses, voir même trois. La première, que j'ai dressée une forteresse de sang sur les Plateaux de Lune, il y a de cela un bout de temps à présent. La seconde, que depuis un peu moins de trois mois, je guide les recherches de certains de nos disciples d'une façon qui semble entièrement arbitraire. La troisième, et c'est un secret d'état, mais je suppose que nos contacts dans le Royaume ont pus vous l'apprendre : la princesse Anastasia Hendenmark est portée disparue depuis environ trois mois."

Je la laissais écouter ce flot de paroles. Elle pouvait soit se demander ou je voulais en venir, soit avoir déjà suspecté quelque chose. Et lorsqu'elle comprendrait, elle serait sans doute partagée : certes la princesse était un atout pour nous, mais le fait justement qu'elle soit une princesse nous mettait en danger : car elle était activement recherchée par le Royaume.

" - J'ai le plaisir de vous annoncer que ces trois évènements sont liés. Je vous donnerais tous les détails pendant notre voyage, car je compte bien vous la faire rencontrer. En revanche, pour protéger l'Arcane, il sera sans doute mieux qu'elle reste dans la Forteresse ... Aussi est-ce une excursion que nous allons faire."

Je sortais de nulle part pour lui dire que je l'embarquai dans ma forteresse, où je régnais en Dieu et maître (et ce n'était pas une façon de parler), pour lui présenter la princesse du Royaume que je venais d'enlever. Hum, j'aurais peut-être pus montrer plus de tact ... Dans tous les cas il faudrait près d'une journée de voyage pour rejoindre mes quartiers, de quoi laisser la petite Anastasia réfléchir un peu au triste destin d'Erlzer ... Il faudra que je fasse nettoyer la cellule à notre arrivée, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Ven 2 Jan 2015 - 18:45

Awena se dirigerait vers le jardin avec une sacoche contenant son nécessaire à écriture et son matériel à dessin, son carnet, le livre générationnel et un petit bouquin noir. Elle avait décidé de profiter des beaux jours du printemps pour compléter les descriptions de ses aïeux et pour réaliser de nouveaux dessins.  
Alors qu’elle descendait vers le rez-de-chaussée, elle rencontra Henry Soukap et le salua, apparemment, il avait un gros dossier sous le bras, il allait sûrement déposer son rapport sur les mouvements des armées.

Awena ne resta guère longtemps avec lui et poursuivit son chemin, elle franchit la porte d’entrée et alla s’assoir sur un banc au milieu du jardin, dorénavant on pouvait vraiment utiliser le mot jardin pour ce parc arboré, le disciple  Zyl'hote Veophobia avait fait un excellent travail. Awena ferma les yeux et sentit le parfum des fleurs, ainsi que la chaleur du soleil sur ses jambes nues et pour une fois, il n’y avait pas de vent, même pas une petite brise pour refroidir la chaleur produite par les rayons du soleil. Oh oui, elle aimait le printemps, c’était sa saison préférée, les fleurs, la douceur du soleil, la fraîcheur de la pluie… et puis pouvoir profiter tranquillement du jardin. Awena ouvrit les yeux et regarda tout autour d’elle, il faisait bon vivre à cette heure de la journée, elle n’avait même pas besoin d’une veste, sa robe noire lui suffisait amplement.

Alors qu’Awena avait sortit son matériel et commença le dessin d’un de ses disciples pour décrire l’espèce quelqu’un vint lui faire de l’ombre, elle attendit quelques instants, peut-être que si elle n’y faisait pas attention, la personne partirait mais ça s’était sans compter sur sa poisse légendaire.


" - Mademoiselle Davallon. J'ai une surprise pour vous."

Awena n’avait pas besoin de regarder l’individu pour savoir qui se tenait devant elle, rien qu’à la voix, elle l’avait reconnu Uridan Sangried, celui qu’elle avait nommé Grand Inquisiteur de l’Arcane XIII. Elle l’appréciait beaucoup et le trouvait dévoué dans ses missions, mais qu’avait-elle fait aux mondes pour ne jamais avoir le droit à un moment de tranquillité ?
Par simple politesse, elle leva les yeux vers lui et haussa les sourcils en voyant sa posture, qu’est ce qu’il avait à lui révéler pour avoir l’air aussi fier de lui.


" - Vous n'êtes pas sans savoir deux choses, voir même trois. La première, que j'ai dressée une forteresse de sang sur les Plateaux de Lune, il y a de cela un bout de temps à présent. La seconde, que depuis un peu moins de trois mois,  je guide les recherches de certains de nos disciples d'une façon qui semble entièrement arbitraire. La troisième, et c'est un secret d'état, mais je suppose que nos contacts dans le Royaume ont pus vous l'apprendre : la princesse Anastasia Hendenmark est portée disparue depuis environ trois mois."

Awena hocha la tête, il ne lui apprenait rien, si la surprise se résumait à ça, elle ne voyait pas pourquoi il l’avait dérangé. Mais il ne stoppa pas là, il continua à parler. Peut-être que sa surprise se résumait au fait d’être devenu bavard…

" - J'ai le plaisir de vous annoncer que ces trois évènements sont liés."

Awena referma machinalement son calepin puis posa son fusain sur le banc. Comment ça les trois évènements étaient liés ? *Il n’aurait quand même pas créé la forteresse pour retenir prisonnière la princesse du Royaume ?! * Awena ne dit pas un mot et continua à l’écouter.

" Je vous donnerais tous les détails pendant notre voyage, car je compte bien vous la faire rencontrer. En revanche, pour protéger l'Arcane, il sera sans doute mieux qu'elle reste dans la Forteresse ... Aussi est-ce une excursion que nous allons faire."

Awena le regarda sans trop savoir quoi penser, il voulait qu’elle la rencontre, il voulait qu’elle parte aujourd’hui avec lui, il avait kidnappé l’héritière du Roi, tous les soldats étaient à sa recherche, il la séquestrait depuis trois mois déjà, qu’est-ce qui lui était passé par la tête ? Il allait attirer le regard du Royaume sur eux, il mettait en péril le secret de l’Arcane, pourquoi avait-il pris autant de risques ? Qu’est ce qui en valait autant la chandelle pour lui ? Dire qu’elle l’avait nommé, lui, Grand Inquisiteur pour protéger le secret que c’est lui qui risquait de tout dévoiler au grand jour… Encore heureux qu’il ne l’avait pas fait amener ici, de toute façon, Awena ne l’aurait jamais laissé mettre un pied dans sa propriété si elle avait su que c’était la princesse.

« - Avez-vous sombré dans la folie Uridan Sangried ?  »

Awena le fixa longuement, pourquoi tenait-il tant à lui présenter la présence ? Awena n’était pas du tout chaude à l’idée d’aller la rencontrer, elle n’était pas en bon terme avec le Royaume. Elle avait été condamnée à Madorass, elle avait fait de la prison, une fois sortie, elle avait eu d’autres problèmes avec la justice, elle avait tué des Capes Blanches, elle avait placardé des affiches pour inciter à tuer le roi, enfin l’ancien roi, elle avait sa tête mise à prix et il voulait qu’elle la rencontre vraiment ???

« - Vous savez pourtant que je me tiens le plus éloigné possible de tout ce qui a trait de loin comme de près avec le Royaume ? Vous vous doutez que j’ai de bonnes raisons d’agir ainsi… mais vous souhaitez tout de même que je vous accompagne ? »

Uridan Sangried ne semblait pas démordre de son idée, il voulait qu’elle l’accompagne pourquoi diable était-il aussi entêté que l’Éclaireuse ? Awena n’avait pas besoin de deux têtes de mules à ses côtés. Awena poussa un profond soupir, ramassa ses affaires, et le regarda droit dans les yeux.

« - Puisque vous insistez, je vais me préparer, mais je vous préviens, j’espère vraiment que vous avez une bonne raison et que vous m’en ferez part pendant le trajet. Maintenant si vous voulez bien m’excusez, je dois préparer quelques affaires et me changer. Attendez-moi dix minutes ici, j’arrive. »

Awena retourna dans sa chambre, posa ses affaires sur son bureau puis se changea intégralement, elle mit un pantalon, des bottes, un chemisier et une petite veste. Elle brossa ses cheveux, fit une tresse et la mit en chignon derrière sa tête, elle prit ensuite une écharpe et sa cape de voyage. Elle cacha une partie de son visage avec l’écharpe et l’autre avec la capuche de sa cape, et elle ferait tout pour se tenir aussi loin possible de la princesse, il était hors de question que celle-ci la reconnaisse. Elle prit son sac contenant toujours le nécessaire de voyage puis rejoignit Uridan Sangried là où elle l’avait laissé.

« - C’est bon, on peut y aller, et rappelez vous, j’exige des explications.»

~~~~ ~~~~ ~~~~ ~~~~ ~~~~


Le chemin fut long et riche en échanges, bien qu’Awena réfléchit beaucoup et parla très peu, d’accord, il avait une raison de l’amener ici mais quel risque… Ils arrivaient enfin devant la forteresse, Awena n’était jamais venu auparavant, elle se tenait loin de l’autre visage d’Uridan Sangried, c’était l’un de leurs accords. La forteresse semblait immense et le matériau unique utilisé rendait les contours étranges ainsi que la luminosité à l’intérieur de celle-ci. Une fois arrivés dans une des pièces, Uridan Sangried lui dit d’attendre. Awena se mit dans un coin opposé à la porte afin d’être le plus loin possible de la demoiselle. Avant que le Grand Inquisiteur passa la porte, Awena se mit à parler.

« -  Et ne me l’amenez pas dans de vieilles guenilles, ça reste une personne de haut rang, et une femme par-dessus le marché, elle doit être présentable et se sentir bien dans ses vêtements. Je n’ai pas envie d’avoir l’impression de parler à une sans abri…»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Hendenmark

Princesse du Royaume

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Âme lié
Métier : Princesse du Royaume
Croyances : Divinités Majeures
Groupe : Royaume

Âge : 17 ans

Messages : 25

Fiche de Personnage : Voir ici


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Sam 3 Jan 2015 - 17:46

Cher Journal,
Par ma faute, Erlzer est mort. Mon unique allié et espoir d’évasion a été anéanti par ce Dieu du Sang. Son corps inerte est devant moi et il me rappelle inlassablement l’amour qu’il me portait. Suis-je meilleur que ce monstre qui m’a enlevée? J’ai utilisé le sentiment le plus pur contre lui. Mon désir de fuite était d’autant plus puissant. Plus que jamais j’avais conscience du danger qui planait sur moi. Mon geôlier m’avait montré la puissance de ses pouvoirs et je voulais tout sauf être à nouveau en sa présence.


***

Assise sur mon lit, je fixai le corps devant moi. J’espérai le voir se mettre debout et entendre sa voix. Je ne cessai de pleurer sa perte. Quelque chose en moi c’était brisé au moment de la mort d’Erlzer. Le Dieu du Sang n’était pas revenu me voir et je priais chaque instant que cela perdure.

Dès l’après-midi, un nouveau vampire avait remplacé Erlzer. Je ne connaissais de lui et il avait un côté bestial chez ce dernier qui me terrorisait. Il me fixait avec intensité passant sa langue sur ses lèvres, mais le corps de mon précédent geôlier le découragea de m’approcher. Le mort était ma ligne de défense contre le monde des vivants. Le vampire posa mon bol de soupe non loin de l’entrée et quitta de reculons, les yeux toujours posés sur mon cou. Ces événements se reproduisirent toutes les fois qu’il entrait dans la pièce et je ne pus m’empêcher de songer qu’une fois, il ferait fi du corps. D’une enjambé, il serait sur moi. Il revint me voir peut de temps après avec une bassine d’eau chaude et une chemise de nuit propre. J’imaginais bien que tout le sang dans la pièce l’excitait. A peine avais-je trempé les mains dans l’eau qu’elle en devint rouge. Il fallut changer le contenu trois fois pour que je puisse être propre de la tête au pied.

Au jour suivant, alors que le corps d’Erlzer pourrissait, on vint le chercher. L’odeur en était devenu intolérable et je les laissai faire sans joie ni peine. On m’apporta alors des vêtements et une fiole de parfum. Je fronçai les sourcils en voyant la couleur; un rouge bordeaux qui n’était pas sans rappeler celle du sang sécher. Puis en dépliant le tissu, je n’avais plus affaire à une chemise de nuit, mais une robe confectionnée dans un tissu de qualité. Mes mains caressèrent l’étoffe et j’en eu les larmes aux yeux. Ce vêtement représentait ma vie au château. Je me hâtai de l’enfiler cachant ainsi la majorité des ecchymoses qui couvraient ma peau blanche. Seule la couleur me dérangeait : pourquoi tout ici devait-il être rouge? Avec délectation je mis de goûte de parfum sur mon poignet et dans mon cou cachant ainsi l’odeur entêtante de la mort.

Et puis on entra dans la pièce et je me retournai vers le nouvel arrivant. Je reculai vers le fond de la pièce. Que venait-il faire ici?

-Éloignez-vous de moi! Ne me touchez pas!

Il ne se préoccupa pas de mes protestations. Je devais me tenir calme puisque j’allais rencontrer quelqu’un. Ainsi, tout ceci était pour cette personne. Si elle était liée au Dieu du Sang, cette dernière devait être une ennemie. Fort importante de surcroit, puisque je me doutais qu’il ne me montrerait pas à n’importe qui. J’étais tabou après tout. Je pris immédiatement une pose altière et lui faisant comprendre que je ne bougerais pas de ma chambre. Néanmoins, il avait une force persuasive plus grande que la mienne et il m’obligea à le suivre. Au dehors, je regardai le corridor. Si je pouvais seulement me dérober à lui.

En entrant dans la pièce, je vis une silhouette encapuchonnée située dans le coin opposé à l’entrée. Il ne fallait pas être un mage de Béol pour savoir qu’elle ne désirait pas être reconnue ou vue.

-L’étiquette désire qu’on se dévoile devant un membre de la famille royale. Seriez-vous laide au point de vous masquer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Sam 3 Jan 2015 - 22:49

Bien entendu l'Oeil Noir n'avait pas été très réceptive à la nouvelle. Et quoi de plus logique, quand on apprend que la personne en qui vous aviez placé une partie de votre confiance risque d'envoyer l'armée du Royaume sur vous ? C'est toutefois moi qui eu le dernier mot, et la responsable de l'Arcane accepta de m'accompagner. L'espace d'une seconde je me sentis comme l'Eclaireur ... avant de me reprendre et de me fustiger de lui avoir ressemblé autant.

Nous partîmes donc rapidement : et il le fallait, nous avions près d'une journée entière de voyage devant nous. J'avais pris le soin, pendant que l'Oeil noir se préparait, de confier à un de mes vampires le soin d'apporter sa nourriture à la princesse. Entre le tabou et le corps sans vie d'Erlzer, j'avais confiance en l'instinct de survie du vampire pour retenir ses gestes.
Je profitais ensuite du trajet pour tout raconter à l'Oeil Noir : la découverte du pouvoir, les recherches pour découvrir qui possédait ce pouvoir, le choc d'apprendre qu'il s'agissait de la princesse. Le plan que j'avais patiemment mis en place pour m'assurer de la garder captive tout en évitant d'impliquer l'Arcane. Je ne comptais pas impliquer l'arcane plus que nécessaire, mais il me semblait important que l'Oeil Noir voit au moins une fois ma captive.

"-  Et ne me l’amenez pas dans de vieilles guenilles, ça reste une personne de haut rang, et une femme par-dessus le marché, elle doit être présentable et se sentir bien dans ses vêtements. Je n’ai pas envie d’avoir l’impression de parler à une sans abri…"

je soupirai et fis en sorte de donner quelques instructions.  Je me retournai enfin vers l'Oeil Noir. Entièrement encapuchonnée, il était difficile de voir plus que ses yeux : ce n'était pas plus mal si personne ne pouvait la reconnaître les choses n'en seraient que plus simples. Après quelques minutes, je me rendis dans la chambre de la princesse afin de l'escorter jusqu'à Awena.

Le moins que je puisse dire c'est qu'Anastasia ne se laissa même pas traîner hors de sa cellule aisément. Je craignis même d'avoir été un peu trop loin et de risquer de fausser les prochains relevés ... Quoiqu'il en soit, bientôt les deux femmes furent l'un en face de l'autre : la première, sous son capuchon : la seconde, dans une élégante robe taillée dans un tissu coûteux ... et rouge. Oui j'aime le rouge, mais surtout la lumière carmin qui baignait l'intérieur de la forteresse se reflétait d'autant mieux sur l'habit, le rendant éclatant et magnifiant les trais de celle qui la portait. Si je n'avais pas passé les trois derniers mois à vérifier qu'elle ne tentait pas un coup en douce, j'aurais presque pu tomber dans le même piège qu'Erlzer.

"-L’étiquette désire qu’on se dévoile devant un membre de la famille royale. Seriez-vous laide au point de vous masquer?"

Je fusillai la princesse du regard : sans aucun doute voulait-elle se venger, en ayant compris que l'encapuchonnée n'était pas n'importe qui, et que je me devais de garder sa tête royale sur ses princières épaules si je voulais encore profiter de ses dons. Elle ignorait sans doute que, si Awena en venait à me le demander, je mettrais sans aucun doute fin à ses jours. J'avais beau être un dieu au sein de cette forteresse immense ... c'était bel et bien la voix de cette femme encapuchonnée qui aurait le dernier mot. Cependant je n'intervins pas, curieux de voir les réactions de l'Oeil Noir : à la place, je me contentai d'aller fermer la seule issue de la pièce (la porte) et de me poster devant, bras croisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Dim 4 Jan 2015 - 11:41

Awena attendait dans la pièce, elle était restée debout et s’était appuyée contre un mur, la couleur était étrange et la texture encore plus, elle essaya de ne pas y prêter plus d’attention que ça. Elle ne voulait même pas savoir comment Uridan Sangried avait mené a bien cette construction, non, elle préférait ignorer ce genre de chose, après tout, personne ne la connaissait ici, et personne ne devait savoir qu’elle était la supérieure de celui qui se faisait appelé « Dieu du Sang », ça en tacherait quelque peu sa réputation.

Awena était de nature patiente, elle n’était pas pressée. Elle n’en revenait toujours pas du culot qu’avait eu celui qu’elle avait nommé Grand Inquisiteur. Elle avait entendu parler elle aussi de ce don, mais elle n’avait jamais cru réellement à son existence, elle pensait que c’était une histoire qu’on racontait aux enfants pour les endormir … mais après tout tant de comptes pour enfant prenaient leur source dans le monde réel. Awena repensa au conte du ‘croque-mitaine’ et se mit à sourire, jamais elle n’aurait cru en l’existence d’un tel monstre et pourtant … Alors qu’elle était perdue dans ses pensées, elle vit la poignée bouger, elle releva légèrement la tête et regarda les deux individus franchirent le pas de la porte. Ainsi, elle ressemblait à ça cette princesse … Elle était plutôt jolie et elle avait un air de défi qu’Awena aimait beaucoup et les mots qui sortirent de sa bouche lui plaisaient encore plus.


- L’étiquette désire qu’on se dévoile devant un membre de la famille royale. Seriez-vous laide au point de vous masquer ?

Awena se mit à rire puis elle reposa son regard sur la jeune femme tout de rouge vêtu. Elle était bien de la famille royale, toujours à se croire supérieure, toujours à vouloir commander, ils avaient sûrement oublié qu’ils avaient perdu une guerre, que le Royaume n’était plus ce qu’il avait été et que dans quelques années la royauté n’existerait plus. Le pouvoir appartiendrait à ceux qui ont des relations, qui ont de l’argent, qui savent attiser les sentiments de la populasse, qui savent manipuler et bien entendu qui n’ont aucun scrupule. Awena la regarda en détails, elle n’était pas vraiment sûre qu’Uridan Sangried l’ai bien traité… dans un sens, ça n’aurait pas du la toucher, ce n’était qu’une humaine, mais d’un autre côté, elle revoyait en elle, les démons aux pouvoirs dangereux que ses parents tenaient enfermés chez eux et qu’ils maltraitaient sans aucun remord, les considérant comme des moins que rien. Mais à en croire les mots d’Uridan, elle n’était pas une moins que rien, elle avait un don et un don précieux, alors pourquoi fallait-il maltraiter cette prisonnière ?  Awena jeta un bref coup d’œil au démon puis reposa ses yeux sur la jeune femme.

« - Et l’étiquette ne voudrait-elle pas que vous soyez traité autrement ? À voir l’étiquette ne vous a guère aidé ces derniers mois Princesse Anastasia Hendenmark.»

Awena effectua une révérence et reposa son regard dans le sien.

« - Votre bourreau m’a raconté une histoire très intéressante à votre sujet Princesse, il paraîtrait que vous possédiez un don ? Enfin un autre don que celui d’emmerder le monde comme toutes les familles royales qui se sont succédées jusqu’alors.»

Awena fouilla dans les poches de sa cape et en sortit une petite sphère tenant parfaitement dans sa main gantée.

« - Et je tenais à vérifier ses propos.»

Awena fit un signe de la main avant que la princesse ouvre la bouche.

« - J’y réfléchirai à deux fois à votre place avant de parler. Votre don m’intéresse certes mais votre langue ne me sert à rien.»

La menace n’était guère cachée, Awena n’avait pas de temps à perdre avec une gamine prétentieuse et arracher les langues ne l’avait jamais dérangée, avoir des sourds et muets étaient bien pratiques parfois. Awena posa son regard sur Uridan pour s’assurer qu’il avait comprit le message, on ne la faisait pas déplacer à une journée de route pour se faire insulter par la première venue, princesse ou pas.
Awena jouait avec la sphère dans sa main, la lumière ricochait légèrement sur ses contours métalliques. Elle n’avait pas envie de l’utiliser pour le moment, mais si la princesse ne collaborait pas alors, elle n’hésiterait pas une seconde. Awena n’avait jamais apprécié les gens du Royaume, ils pensaient tout savoir et être au sommet de tout alors qu’ils n’étaient rien que de vulgaires pions sur l’échiquier des mondes.
 


Dernière édition par Awena Davallon le Mar 6 Jan 2015 - 10:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Hendenmark

Princesse du Royaume

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Âme lié
Métier : Princesse du Royaume
Croyances : Divinités Majeures
Groupe : Royaume

Âge : 17 ans

Messages : 25

Fiche de Personnage : Voir ici


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Lun 5 Jan 2015 - 23:49

Aux premiers abords, ma remarque n’eut pas l’effet escompté ou plutôt à moitié. Je fis semblant de ne pas remarquer le regard assassin de mon geôlier. Seule la femme m’intéressait. Elle riait sous son masque et je fis mine de ne pas en être affectée. Elle ne m’inspirait pas confiance et je devais rester impassible. Les gestes étaient aussi parlants que les mots. Mieux fallait donc que j’évite toute action que je regretterais.

-J’aurais cru qu’un Dieu serait un meilleur hôte qu’il ne l’est. Toutefois, il me traite au mieux de ma condition de prisonnière dans un nid de vampires. Vous devriez plutôt vous soucier de ses subalternes.

Le message était clair. La mort d’Erlzer ne serait pas oubliée de sitôt. Son regard, sa voix, sa bienveillance…. Mon geôlier l’avait tué me laissant avec son corps inerte durant deux jours. Cette mise à mort me hantait et je n’hésiterais jamais à lui rappeler le meurtre qu’il avait commis.

Je ne fus guère étonnée qu’elle sache qui j’étais. Le Dieu du Sang avait dû en informer ma visiteuse. Je lui rendis son salut en une révérence digne de la princesse que j’étais. La jeune femme reprit. Je serai les poings lorsqu’elle m’insulta et tout ceux de mon rang. Avoir été libre, j’aurai ordonné qu’on la punisse. C’était un crime de lèse majesté que de manquer de respect à la famille royale. Ainsi, elle connaissait l’existence de ma malédiction. Ce devait être une autre information que lui avait révélée mon bourreau. Je la vis sortir une sphère et j’eus, bien malgré moi, un mouvement de recul. Que sous-entendait-elle par «je tenais à vérifier ses propos»? Ce devait être du bluff. L’objet dans sa main ne pouvait pas perturber Feleth.

- J’y réfléchirai à deux fois à votre place avant de parler. Votre don m’intéresse certes mais votre langue ne me sert à rien.
-Vous n’oseriez pas. Il ne vous laisserait pas

Ça avait été plus fort que moi. Je me retournai vers mon geôlier toujours devant la porte. J’étais tabou. On ne pouvait pas me faire du mal. Il était un Dieu. Il allait l’en empêcher. Néanmoins, à eux deux, je compris que ce n’était pas le cas. Cette femme avait tous les pouvoirs. Dans cette pièce, c’était elle la reine. Mon geôlier n’était qu’un valet sous ses ordres. Il était plus faible qu’une femme. Je le regardai avec tout le mépris que j’éprouvais à l’instant pour lui avait de me retourner. Ça n’enlevait pas la menaçait qui planait sur ma personne. Je ravalai l’insulte qui me brûlait les lèvres.

La rage bouillonnait en moi. Si cette inconnue pensait que j’allais coopérer, elle se mettait pas uniquement le doigt, mais la main complète dans l’œil. Le Dieu du Sang aurait sans aucun doute dû le lui mentionner. Ainsi, nous aurions tous évité de perdre du temps inutilement. Mais avant tout, je désirais voir le visage de celle qui avait ma vie entre ses mains. Je m’avançai vers elle, mais quelque chose m’empêcha de continuer.

-Vous savez qui je suis. Veuillez me faire l’honneur de me dire votre nom. Sinon j’imagine que vos desseins sont les mêmes que mon bourreau, sinon il ne vous aurait pas parlé de moi.

J’étais hautaine cela va s’en dire. J'utilisais ce don d'emmerder les autres comme l'avait si joliment dit l'invité de mon bourreau. Je désirais être relâchée et retourner dans la solitude de ma prison.


Dernière édition par Anastasia Hendenmark le Mar 6 Jan 2015 - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Mar 6 Jan 2015 - 9:16

-Vous n’oseriez pas. Il ne vous laisserait pas

Anastasia se retourna vers moi, et je vis dans ses yeux qu'elle venait de comprendre que la femme encapuchonnée avait seule le pouvoir, ici. Un mot, et je relâcherait la princesse. Un mot, et je la tuerais. Je faisais entièrement confiance à l'Oeil Noir quand aux décisions à prendre, seule sa folie pourrait jamais nous mener aux buts que l'Arcane se fixait. Awena était ambitieuse, instable ... mais c'était à cause de cela que j'étais persuadé que, s'il y avait un moyen de faire ce que nous recherchions à faire, ce serait elle qui le découvrirait.

-Vous savez qui je suis. Veuillez me faire l’honneur de me dire votre nom. Sinon j’imagine que vos desseins sont les mêmes que mon bourreau, sinon il ne vous aurait pas parlé de moi.

Définitivement, orgueilleuse mais pas stupide. On en attend pas moins de la part de l'héritière de la couronne. J'appréciai beaucoup de voir les deux femmes échanger des pics de venin oratoire, toutefois il y avait bien mieux à faire. Déjà, remettre Anastasia à sa place.

-Vous savez qui JE suis. Et vous avez pu voir les limites de ma patience, votre majesté. Si mon invitée garde la tête couverte, c'est qu'elle a de bonnes raisons de le faire. N'oubliez pas que si vous restez l'héritière d'une couronne, vous n'êtes actuellement pas en mesure de poser vos conditions.

J'avais parlé d'un ton égal, presque neutre. Seuls, le "je" avait été appuyé, et le "votre majesté" lâché avec ironie. Une couronne ne signifie rien dans un monde où les régimes changent, où les lignées vont et viennent. C'était sans agressivité que j'avais rappelé à ma captive que, et bien ... qu'elle était ma captive, et non pas qu'elle se retrouvait dans son château avec une bande de valets et de lèche-bottes à ses pieds. je devais tout de même porter à son crédit qu'elle n'avait pas perdu une seule miette de son arrogance de façade en plusieurs mois de captivité.

Tout en parlant, je m'étais approché d'Anastasia et avait posée une main sur son épaule. Sans avoir besoin de le préciser, il était évident que ce geste était là pour la dissuader de plus s'approcher de l'Oeil Noir.

Mais mon attention se portait également sur la petite sphère que tenait l'Oeil Noir. Elle reflétait la lumière de façon non naturelle, laissant deviner un enchantement ou une propriété magique loin d'être quelconque. Couplée à la menace latente dans a voix de ma supérieure, la présence de cet artefact me laissait perplexe ... et méfiant.

-Cet objet m'intrigue. Qu'est-ce ?

Awena ne cachait que rarement l'utilité d'un artefact qu'elle envisageait d'utiliser. Du moins, pas quand nous nous retrouvions en petit comité. Et selon les effets de l'objet, cela pourrait inciter la princesse à se tenir au calme. Il serait dommage de devoir écourter l'entrevue parce que l'héritière de la famille royale ne savait pas se tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Mar 6 Jan 2015 - 12:20

Awena écoutait attentivement les réponses de la princesse, elle ne manquait pas de répondant. Mais si elle croyait vraiment qu’elle tomberait dans le piège de la provocation… L’insolence, l’impulsivité, la « géniarde – atitude », les réponses agressives… Awena y était habituée, il faut dire qu’elle avait longuement pratiqué ce genre de discussions et d’attitudes avec l’Éclaireuse.
Pour ce qui était des subalternes que choisissait Uridan Sangried, elle n’en avait que faire, ils avaient décidé de comme un accord, qu’elle n’aurait rien à voir là-dedans. Awena, elle, sélectionnait ses disciples avec soin et minutie, mais ils n’avaient pas la même utilité que cette bande de vampires… ni le même rôle dans l’équilibre des mondes d’ailleurs.


-Vous n’oseriez pas. Il ne vous laisserait pas

Awena se mit à sourire derrière son étoffe, si elle voyait le Messager, elle ne douterait pas ainsi de ses capacités. Mais la princesse n’avait pas besoin de preuves en fait, elle comprit la situation quand elle croisa le regard du démon. C’est qu’elle avait l’esprit vif la petite princesse, elle avait quand même quelques qualités à son actif. Elle était jolie et avait une langue aiguisée, Awena se dit que finalement ce n’était peut-être pas une perte de temps de venir ici. Awena continua de fixer la prisonnière tout en faisant rouler le long de ses doigts la sphère. Elle essaya de s’avancer vers elle mais Awena savait que son Grand Inquisiteur ne la laisserait pas faire.

-Vous savez qui je suis. Veuillez me faire l’honneur de me dire votre nom. Sinon j’imagine que vos desseins sont les mêmes que mon bourreau, sinon il ne vous aurait pas parlé de moi.

Son nom ? Quelle étrange question... La princesse semblait pourtant intelligente, elle devait se douter que si Awena cachait son visage alors elle tairait aussi son identité. Awena ne répondit pas, et resta adossée tranquillement au mur. Uridan Sangried rappela à l’ordre sa prisonnière, après tout, elle n’était rien ici qu’une pauvre petite humaine sans défense. Il fallait peut-être qu’elle se mette ça dans le crâne. Le démon posa son regard sur la sphère, Awena savait qu’il venait à peine de repérer cet objet car elle ne lui en avait pas parlé durant le voyage. Elle avait pris l’artefact en partant du manoir, elle ne savait pas encore les révélations qu’il allait lui faire en chemin, néanmoins, ce petit joujou s’avérait souvent très utile. Il lui avait caché l’enlèvement jusqu’à aujourd’hui, et elle se demandait bien pourquoi, y-avait-il un lien quelconque entre eux ? Awena hésitait et comme elle doutait, elle n’allait sûrement pas lui révéler qu’elle avait amené cette sphère. Accepterait-il sans broncher qu’elle fasse du mal à sa princesse ? Et puis, si elle lui en avait parlé, l’aurait-il laissé rencontrer sa prisonnière ? Tant de questions et si peu de réponse. Voici pourquoi elle avait préféré se taire.

-Cet objet m'intrigue. Qu'est-ce ?

Awena arrêta de jouer avec l’objet et le prit entre le pouce et l’index, à l’air de dire ça ? Elle haussa les épaules puis laissa tomber la sphère par terre et la poussa délicatement vers la princesse et Uridan Sangried. La petite sphère roula roula roula puis si on faisait bien attention, au fur à mesure de ses tours la sphère n’en était plus une, petit à petit de minuscules tiges sortait de cette boule.

« - Abracadabra… »

Awena avait dit ça juste par envie, juste pour donner un côté un peu plus théâtral, car la boule n’avait pas besoin d’un ordre quelconque pour prendre sa forme originelle. La sphère se développa, des pattes apparurent, puis deux petits crochets, et une fois devant eux, elle avait sa forme définitive, celle d’une petite araignée métallique. Awena passa son regard d’Uridan Sangried à la princesse pour observer leur réactions.

« - Fascinant, non ? »

Awena ne dit rien mais pensa très fort *et vous n’avez encore rien vu*. Cet artefact ressemblait un peu à la sniffeuse quand on y pensait, il avait un peu la même utilité sauf que lui n’avait pas de nez… et il devait donc prélever un échantillon sur sa proie. Fascinant, Awena ne trouvait pas d’autres mots pour décrire cet artefact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Hendenmark

Princesse du Royaume

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Âme lié
Métier : Princesse du Royaume
Croyances : Divinités Majeures
Groupe : Royaume

Âge : 17 ans

Messages : 25

Fiche de Personnage : Voir ici


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Mar 6 Jan 2015 - 22:58

C’était inacceptable. On ne pouvait me parler de la sorte. Un comme l’autre m’abaissait à un rang d’infime paysanne. Et cette main sur mon épaule. Elle était insupportable. Je fis un mouvement pour qu’il me lâche, mais sa force plus grande que la mienne- ce qui n’était pas une surprise- ne me permit pas de me libérer. Qu’on me donna une simple aiguille et j’aurais pris plaisir à crever les yeux de la jeune femme. Je pouvais voir qu’elle appréciait la situation. Son regard la trahissait.

À sa mention, toute mon attention se porta sur l’objet. Pour que le geôlier pose la question, il devait être important. La femme le laissa tomber et la sphère roula dans notre direction. Immédiatement, mon cerveau envoya un message de danger à mon corps. Je reculai. Toutefois, je ne pouvais pas aller bien loin puisque le Dieu du Sang se tenait toujours derrière moi. Ce fut avec horreur que je la vis se transformer en une araignée métallique.

- Fascinant, non ?

Cette fois, je réessayai de me libérer de mon geôlier. Non, ce n’était pas fascinant du tout. Pour moi, c’était un objet démoniaque digne d’un de mes cauchemars. À voir ses crochets, j’avais l’impression de déjà ressentir la douleur que cela pouvait occasionner. Je crispai la mâchoire.

-Incroyablement fascinant. Autant fascinant qu'une araignée en métal pourrait l'être. Maintenant, éloignez votre joujou de moi.

Ma voix était sans appel. Elle devait l’éloigner de moi. On ne cessait de me rappeler que je n’avais pas d’ordre à donner, ni au Dieu du Sang, ni à la femme masquée. Toutefois, ils ne comprenaient pas que je n’abandonnerai pas la partie aussi facilement. C’était mon pouvoir, ma malédiction. Qu’on me laisse tranquille avec toutes leurs histoires de détruire Feleth. Je pouvais bien souffrir seule sans être un sujet de laboratoire digne de ce qu’on retrouvait chez ses traitres de Béoliens.

-Ce n’est pas en me menaçant que mon pouvoir va fonctionner. Je n’ai aucun contrôle dessus.

Même si je ne voulais pas le montrer aux deux autres, la peur avait envahit chaque parcelle de mon corps. J’aurais été complètement inconsciente si ça n’avait pas été le cas. Je gardais le port altier, mais je ne pouvais de serrer de mes doigts le tissu de ma robe pour me calmer. Le Dieu du Sang sentait peut-être même la tension de mon corps sous sa main. J’avais jeté un rapide coup d’œil à notre invitée avant de le reporter sur la sphère maléfique. Je craignais qu’elle avance un peu plus vers moi.

Au moindre relâchement de mon geôlier, je me savais prête à courir. Pris par surprise, j’avais peut-être une chance de m’enfuir.

-Seriez-vous assez aimable pour m’informer de la nature de cette chose?

Bien sûr qu’elle l’était. Je savais que c’était son petit plaisir d’instruire les ignorants de son grand savoir. Voir avec ravissement la décomposition du visage des gens alors qu’ils apprenaient ce qui, au final, ils n’auraient pas voulu savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Jeu 8 Jan 2015 - 12:12

'hrp':
 

Je regardais la petite sphère se muer en une araignée dorée de taille respectable. C'était réellement intéressant à voir. Oh, il y avait d'autres artefacts du genre, mais les créations faites à l'image d'être vivant avaient toujours ce petit côté dérangeant et imprévisible que j'appréciai tant. A voir la construction, elle pourrait aussi bien tenter de déchiqueter la princesse, lui injecter un poison motel ... ou rien de tout ça. C'était ça qui était intéressant justement, même si je tenais à garder la princesse en vie et en état de ... et bien, de jouer son rôle en m'indiquant involontairement si nous suivions ou non le bon chemin pour nos recherches.

Je gardai malgré tout confiance en l'Oeil Noir. Elle n'était sûrement pas venue dans l'idée de simplement tuer la princesse, et même si elle avait probablement envisagée cette option, elle ne prendrait pas le risque de perdre quelqu'un possédant un tel don.

"vous dites n'avoir aucun contrôle dessus mais vous m'assurez que les menaces ne changeraient rien ? Étrange... de toute façon, je ne vois pas où vous voyez une menace, cette chose comme vous l'appelez est un simple outils ... d'analyse si je puis dire"

D'analyse ? Elle avait parlé de vérifier mes propos, après tout, mais j'avais pensé que le rythme de progression de l'arcane aurait à lui seul été une preuve ... Awena me regarda avant de faire un signe de tête, m'indiquant d'assurer ma prise. Immobilisant la princesse, je regardais le petit appareil s'en approcher inexorablement. Quelques questions me vinrent alors à l'esprit : comment analysait-il ? Qu'analysait-il ? Et comment voyait-on le résultat de l'analyse. Pour être franc, même si je ne voulais pas qu'on abîme de trop la princesse (cela pourrait fausser mes observations), j'étais absolument impatient de voir cet artefact en action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Jeu 8 Jan 2015 - 19:10

 Awena n’avait pas bougé, elle ne s’était pas redressée, seuls ses yeux semblaient doués de mouvement, elle observait les deux autres personnes présentes dans la salle alors que l’une semblait effrayée, l’autre semblait fasciné. Ils n’étaient vraiment pas du même monde… et c’était cas de le dire. Ils avaient observé tous les deux le déploiement de la sphère et étaient resté muets comme fascinés par la chose. La princesse fit un mouvement afin sûrement d’essayer de se libérer de l’emprise d’Uridan Sangried, mais c’était peine perdue, une simple humaine ne pouvait battre par la force un démon de son âge.
Awena pouvait lire son inquiétude sur son visage mais elle n’en perdait pas sa langue ni sa verve pour autant.


-Incroyablement fascinant. Autant fascinant qu'une araignée en métal pourrait l'être. Maintenant, éloignez votre joujou de moi.

Un ordre ? Elle venait de lui donner un ordre ? Mais à partir de quand comprendrait-elle qu’elle n’avait aucun mot à dire ici. Awena secoua la tête négativement.

-Ce n’est pas en me menaçant que mon pouvoir va fonctionner. Je n’ai aucun contrôle dessus .

Comme il était si facile de dire ce genre de phrase - ce n’est pas moi - je ne contrôle pas … Awena prit une profonde inspiration. Elle en avait que faire de ses paroles, elle voulait juste savoir si le Grand Inquisiteur disait la vérité. Si cette jeune femme qui se tenait devant elle était bel et bien pourvue d’un don… après Awena aviserait. Cette « princesse » ne coopérerait jamais de son plein gré avec eux, il fallait donc trouver une autre solution que de la convaincre de rejoindre leur rang. Enfin pour le moment, la question ne se posait pas.

-Seriez-vous assez aimable pour m’informer de la nature de cette chose?

Awena regarda la jeune humaine, cela était étrange d’associer sa personne au mot aimable… c’était bien la première fois qu’elle entendait ça sûrement et peut être la dernière. Pourquoi d’un coup jouait-elle la carte de la politesse ? Awena haussa les épaules afin de lui dire quelque chose du style - ok si tu veux vraiment le savoir - et se mit à parler d’une voix claire et blasée, comme si elle expliquait que deux et deux faisait quatre.

« - Vous dites n'avoir aucun contrôle dessus mais vous m'assurez que les menaces ne changeraient rien ? Étrange... de toute façon, je ne vois pas où vous voyez une menace, cette chose, comme vous l'appelez, est un simple outil ... d'analyse si je puis dire.»

Awena regarda Uridan Sangried et fit un bref mouvement de la tête, elle lui demandait de tenir fermement sa prisonnière. Il n’y en aurait pas pour long de toute façon, le prélèvement d’échantillon ne durait que quelques secondes. Awena claqua des doigts et l’araignée métallique se déplaça vers sa proie. La princesse pouvait bien se débattre ou hurler, Awena n’en avait cure. Elle vit l’araignée grimper le long du corps de sa proie et se loger au niveau du cou, derrière le cou pour être précise. Là, elle enfoncerait ses crochets et prendrait un minuscule bout de peau puis elle enfoncerait son dard et prélèverait du sang. Awena n’avait pas besoin de voir, elle savait exactement comment cela se produisait.

Une fois l’opération terminée, l’araignée sauta du corps et revint vers Awena, reformant petit à petit une boule. Cette fois-ci l’intérieur de la sphère était pleine de vapeur aux couleurs changeantes. Awena savait que l’opération prendrait plusieurs minutes, elle reprit l’objet dans sa main et observa les couleurs. Elle ne fit guère attention aux paroles prononcées par la princesse, celle-ci n’avait aucune importance.
Une fois que le résultat serait annoncée, Awena avait deux choix, soit laisser la princesse vivre ici prisonnière à perpétuité et voir ce qu’elle ressentirait soit comprendre comment elle avait eu ce don et essayer de voir s’il y avait moyen de le transférer vers un autre corps.

Awena ne détourna pas les yeux une seule fois de sa sphère, peu importe ce qui se passait, elle avait confiance en Uridan Sangried pour maintenir la princesse à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Hendenmark

Princesse du Royaume

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Âme lié
Métier : Princesse du Royaume
Croyances : Divinités Majeures
Groupe : Royaume

Âge : 17 ans

Messages : 25

Fiche de Personnage : Voir ici


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Dim 11 Jan 2015 - 3:59

J’étais entourée de fous. Un comme l’autre n’avait pas un onze de bon sens. Il n’était donc pas étonnant qu’ils désirent changer le monde. Je persistais à croire que cela signifiait détruire Feleth et me tuer du même coup. Ce qui, n’avait rien pour me plaire. Le Dieu du sang passa un bras autour de mes épaules raffermissant ainsi sa prise sur moi. Je me débattis de plus belle afin de me libérer. J’agrippai son bras de mes mains pour le faire lâcher prise et je donnais des coups sur avec tout mon corps en lui ordonnant de me relâcher.

Et puis, l’araignée de métal monta peu à peu et plus elle montait plus mes mouvements se faisaient moins puissant. J’étais complètement tétanisée de peur. Lorsqu’elle arriva au creux de mon cou, je ne bougeais plus. Seuls mes ongles s’enfonçaient de plus en plus dans le bras de l’homme qui me retenait. Je ressentis alors une douleur aigue à l’endroit au la chose c’était arrêté. Avant même que je puisse tenter quoique ce soit pour m’en débarrasser, elle sautait au sol et retournait vers sa maîtresse. Cette dernière prit la sphère et je pus voir des vapeurs tourner à l’intérieur.

-Relâchez-moi! Vous ne comprenez pas? Je ne fais que subir mon pouvoir. .

À l’intérieur de moi, j’avais impression que la conscience que j’associais à Feleth cherchait à se terrer au plus profond de mon être. Il se passait quelque chose qu’elle n’aimait pas. J’avais l’impression de brûler de l’intérieur. Comme si mes veines étaient remplies de lave. Je leur hurlais d’arrêter. J’avais tellement mal.

-Foutez-moi la paix.

Les circonstances m’obligeaient d’utiliser un langage grossier. Des frissons me parcouraient le corps et je vacillais entre conscience et inconscience. Étrangement, je me retrouvai à genoux au sol, cherchant mon air. Finalement, j’eus l’impression que l’étau qui me serrait la gorge disparu. Je levai les yeux pour voir que la vapeur dans la boule avait prit une couleur noir et opaque.

-Qu’est-ce que ça signifie? Dites-moi ce que ça signifie!

Je devais savoir. J’avais besoin de savoir. J’avais l’impression d’entendre la conscience hurler silencieusement. Puis soudain, je réalisai qu’on ne me tenait plus. Dans un élan désespéré je me lançai vers l’avant et tendit les doigts vers la sphère. Une seule pensée m’importait : détruire l’objet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Dim 11 Jan 2015 - 16:13

De la peau, du sang ... Et voilà la petite araignée qui revient vers l'Oeil Noir. La princesse avait beau eu se débattre, une jeune fille frêle comme elle n'avait pas les moyens de se libérer de ma poigne. Je fronçai les sourcils, la voyant réagir avec autant de violence : habituellement, elle garde son sang-froid, et au moins ses paroles reflètent son statut.

Je la lâchais, pour la voir tomber à genoux, cherchant son air, les muscles tétanisés par une douleur que je ne pouvais que soupçonner. Je levais les yeux vers la silhouette encapuchonnée, interrogateur : cette réaction était-elle normal ? L'artefact était-il sensé provoquer une telle douleur pendant son "analyse" ? A en voir ce que je pouvais apercevoir de son expression, ce n'était pas forcément le cas. Je grinçai un peu des dents.

Le temps qu'elle s'en remette, l'état de santé de la princesse ne serait plus fiable ... Hum, je devais aussi penser à remplacer son geôlier ... peut-être une femme cette fois ... issue de la noblesse ... déchue s'entend, je ne voudrais pas prendre trop de risques ... J'avais sans doute une personne parmi mes fidèles qui ferait parfaitement l'affaire. Mais le moment n'était pas à ces considérations, plutôt à l'action, et le fait est qu'aussitôt que l'artefact eu finit "d'analyser", la princesse s'était jetée dessus.

Je n'avais pas vraiment les moyens de l'arrêter ... enfin si mais ... Mes yeux étaient tombés sur la fumée d'un noir opaque, et tout comme l'héritière du trône, je me demandais bien ce que cela voulait dire. La "course" de la princesse cessa toutefois à quelques centimètres de l'artefact. Une "laisse" de sang enserrait sa cheville, l'empêchant d'avancer plus. Il y avait peut-être besoin de manipuler l'objet pour pouvoir interpréter les résultats. Je ne laisserais pour rien au monde la princesse toucher l'objet avant d'avoir entendu le verdict de l'Oeil noir. Je ne pus pourtant résister au désir de lancer une petite pique.

- Un joli lien, il vous sied à ravir princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Dim 11 Jan 2015 - 22:16

Awena fixait la sphère alors que celle-ci commençait à prendre une couleur très noire, très brumeuse, la jeune princesse était à ses pieds, elle s’était libérée de l’emprise d’Uridan Sangried. Awena fronça le nez et jeta un regard à son disciple qui l’avait rattrapée au dernier moment grâce à son don.
Awena ne bougea pas pour autant mais leva un peu plus haut la sphère, il était hors de question qu’une hérétique dans son genre, touche à son précieux artefact. Elle regardait à nouveau la sphère et eu l’impression d’y voir comme un voile comme une ombre recouvrir entièrement les contours de la boule… comme si elle dissimulait quelque chose en son cœur. Awena aurait besoin d’étudier cela de plus près, il faudrait qu’elle s’en occupe dès son retour au manoir. Alors qu’elle réfléchissait, elle fut à nouveau interrompue par mademoiselle Anastasia.


-Qu’est-ce que ça signifie? Dites-moi ce que ça signifie!

Awena haussa les épaules et rangea la sphère dans son sac. Elle jeta un regard à la princesse comme s’il s’agissait d’un simple animal errant et importun. Ses yeux glissèrent sur son attache, la chaîne en sang qu’avait créé le Grand Inquisiteur, jolie création, mais celle-ci aurait été inutile s’il l’avait maintenue comme elle lui avait demandé. Awena se redressa et quitta son cher appui sur le mur, elle se dirigea vers son disciple et donc en direction de la porte. Elle ne se retourna pas et croisa le regard d’Uridan Sangried.

« - Il est clair que vous ne m’avez pas menti, mais je crains que ‘ceci’ soit problématique»

Awena avait bien utilisé le terme « ceci » pour la princesse, il y avait quelque chose qui la gênait dans le résultat de cette sphère, elle se demandait même s’il ne fallait mieux pas la tuer à l’instant, mais elle espérait au fond d’elle trouver un moyen de lui subtiliser son pouvoir. Il devait avoir un moyen de transférer ce don vers un autre corps, afin d’en faire réellement autre chose et de ne pas risquer de le perdre par inadvertance. Et puis bien sûr, une personne qui n’entraînerait pas les projets de l’Arcane vers le néant. Si la princesse venait à s’échapper un jour … non, il ne fallait mieux pas y penser.
Awena venait de penser à quelque chose, elle se retourna vers la jeune femme et l’observa à nouveau.


« - Mais j’y pense … votre père est encore en vie… ce qui signifie que votre mère possédait cette même malédiction n’est-ce-pas ?»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Hendenmark

Princesse du Royaume

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Âme lié
Métier : Princesse du Royaume
Croyances : Divinités Majeures
Groupe : Royaume

Âge : 17 ans

Messages : 25

Fiche de Personnage : Voir ici


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Jeu 5 Fév 2015 - 3:52

Mes doigts se refermèrent à quelques centimètres de la sphère. Si ça n’avait pas été du lien qui me retenait, j’aurais pu l’attraper et la détruire comme j’espérais tant le faire l’instant d’avant. Je rageais à voir l’objet si près, mais en même temps inatteignable. Notre invitée haussa les épaules à ma question et fit disparaître la boule dans son sac. J’entendis la conscience en moi protester.

- Un joli lien, il vous sied à ravir princesse.

D’un bloc, je me retournai vers mon geôlier et le fixa d’un regard froid. Il semblait trouver la situation amusante et y prenait vraisemblablement un certain plaisir. Comme je détestais ces yeux perçants et ce sourire moqueur. Un jour, je le regarderai brûler sur un bûcher que j’aurai moi-même allumé. Je serai cette étincelle qui mettra fin à sa vie. Comme il a mis fin à celle d’Erlzer. Ce jour-là, c’est moi qui sourirai. Je me délecterai à l’entendre crier.

Trop concentrée sur lui, je ne vis que trop tard la femme passer à ma droite. Elle était déjà à hauteur du Dieu du sang lorsqu’elle reprit la parole. Ma mâchoire se crispa lorsqu’elle me désigna par «ceci». Elle ne leurrait personne et je dus me faire violence pour ne pas répliquer. Leur invitée paierait elle aussi un jour son manque de respect. Une fois libérée, je me jurais que je la traquerais. Peu m’importait comment je m’y prendrais, mais je la retrouverais. Pour l’heure, j’étais un problème. Mon rang devait sans aucun doute rendre la situation plus compliquée. Tant mieux. Toutefois, je me doutais que la fumée noire n’était certainement pas bon signe. Ou oui, tout dépendait du point de vue.

- Mais j’y pense … votre père est encore en vie… ce qui signifie que votre mère possédait cette même malédiction n’est-ce-pas ?
-Je vous interdis de parler de ma mère.

Ma voix avait claqué comme un fouet. Cette femme n’avait aucun droit d’inclure Dame ma mère dans la conversation. C’était un sujet tabou. Même le Dieu du sang avait eu la décence de ne jamais lui parler d’elle. J’évitais de trop penser à la défunte. Elle avait tout fait pour retarder le moment où je serais moi-même accablée par la malédiction. C’était une femme forte qui méritait d’être évoquée avec affection. Ainsi, je ne laisserais pas cette catin ou ce bâtard de Dieu dénigrer son souvenir.

-Je dois néanmoins dire que je ai vous peut-être mal jugé. Vous êtes plus intelligente qu’un escargot. En arrivée à cette conclusion a dû demander l’effort de réflexion de l’unique cellule que vous possédez.

Certains diront que je courrais à ma perte. Peut-être. Toutefois, je prenais le pari que mon pouvoir était assez intéressant et utile à cette femme pour me garder en vie. À voir sa réaction face au résultat de la première analyse, j’avais bonne espoir. Mon effronterie ne me coûterait pas la tête. Du moins, pas maintenant. Je posai mon regard sur la jeune femme avant de le porter sur le vampire.

-Mais c’est peut-être votre chien qui vous a soufflez l’idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Jeu 19 Fév 2015 - 11:13

- Mais j’y pense … votre père est encore en vie… ce qui signifie que votre mère possédait cette même malédiction n’est-ce-pas ?
-Je vous interdis de parler de ma mère.

Hum, j'avais sans doute oublié de citer ce passage du journal de la jeune fille. C'était bel et bien de sa mère que la princesse tenait son pouvoir ... et sa triste destinée. Je laissai l’œil noir ramasser l'artefact, un peu déçu de ne pas avoir de réponse de suite. Il était évident, de plus qu'il s'agissait là d'un point sensible pour la princesse, au vu de son ton. De cassant, il était devenu sec : elle n'aimait vraiment pas qu'on parle de sa génitrice.

Puis nous repartîmes sur des attaques verbales. La petite essayait vraiment de faire bonne figure à ce point ? Il faut croire que porter une robe lui montait à la tête : quoique, au final, je ne l'avais que peu côtoyée, et qu'elle s'était montrée exécrable à chaque fois. Comment diable Erlzer avait-il pu s'enticher d'une telle peste ? Son attitude à elle seule suffisait à anéantir les ardeurs que l'on pourrait avoir.

-Mais c’est peut-être votre chien qui vous a soufflez l’idée.
-Vous êtes lassante. Peut-être serait-il souhaitable pour tout un chacun de vous forcer à mettre une héritière au monde, avant de nous débarrasser de vous. Vous devez avoir remarqué que si ce n'était du tabou, vous auriez déjà subit plus d'un tourment, non ? Il me suffirait de désigner un "heureux élu", ou même de faire le travail moi-même...

Je la regardai dans les yeux en disant cela, la menace n'était guère voilée de toute façon. Songerait-elle que j'envisageai cette solution ? C'était, après tout, ce qu'il y aurait eu de plus sûr si ma forteresse n'était pas aussi reconnaissable de par sa nature même. Je pourrais le faire, lui faire croire à une fausse couche, élever l'enfant en secret, et ce jusqu'à la mort de la jeune femme ... voir l'égorger sur place. Mais malgré tout, malgré le fait que ce serait moins dangereux d'élever et conditionner un bâtard qui s'ignore que de séquestrer une princelette imbue de sa personne ...

-Mais ce serait un manque de courtoisie choquant. Nous espérons tous qu'il ne sera pas nécessaire d'en arriver à cette extrémité. N'est-ce pas, votre Majesté?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   Lun 23 Fév 2015 - 20:59

Awena se tenait à côté du démon, elle regardait la jeune princesse répondre avec autant de véhémence qui lui en était permis. Apparemment le sujet de la Reine mère était tabou, Awena se mit à sourire et haussa les épaules. Elle en avait fichtrement rien à faire des états d’âme d’une pauvre tête semi couronnée du Royaume. Bientôt, si l’Arcane arrivait à ses fins bien entendu, le Royaume n’existerait plus de toute façon.

Awena avait du toucher la corde sensible car les remarques acerbes fusèrent par la suite. Elle croyait vraiment l’impressionner ainsi ? Que cherchait-elle à l’insulter de la sorte ? La faire réagir ? Il lui en fallait bien plus que ça, la Princesse était loin d’être l’égal de l’Éclaireuse en matière de pénibilité, elle ne lui arrivait même pas à la cheville et puis bon, Awena avait toute une bande d’allumés à gérer, il était maintenant très rare qu’elle perde son sang froid.

Awena ne répondit donc à aucune de ses agressions verbales et se contenta de tourner le regard vers Uridan qui lui avait décidé d’y répondre.


-Vous êtes lassante. Peut-être serait-il souhaitable pour tout un chacun de vous forcer à mettre une héritière au monde, avant de nous débarrasser de vous. Vous devez avoir remarqué que si ce n'était du tabou, vous auriez déjà subit plus d'un tourment, non ? Il me suffirait de désigner un "heureux élu", ou même de faire le travail moi-même...

Awena hocha la tête, elle n’avait jamais envisagé la chose de ce point de vue. C’était comme ci elle avait occulté, volontairement ou non, le fait que les humains étaient capables de se reproduire. Voilà qui était une bonne idée, après tout si cette idiote n’était pas capable de maîtriser son pouvoir ou de se rendre utile aux objectifs de l’Arcane, il suffisait de la faire pondre ! Mais cela signifiait attendre neufs mois puis au moins une bonne dizaine d’années avant que son ou sa rejeton puisse maîtriser son pouvoir…  Plus de dix ans pour ce genre d’opération était vraiment impensable, ils n’avaient pas dix ans devant eux ! Peut-être que pour le démon cela ne représentait rien mais pour elle c’était une éternité.

Awena reposa ses yeux sur la Princesse.


« - Vous voyez à tout problème sa solution.»

Awena allait se diriger vers la porte quand elle pensa soudain à quelque chose qui la fit se tourner à nouveau vers la jeune femme. Elle fouilla dans sa poche et en sortit un objet en argent ou quelque chose y ressemblant. On aurait dit une médaille. Elle la regarda un moment, peut-être était-il temps de tester ses dits pouvoirs et si elle avait vraiment un don hyper sensoriel ou non… Awena connaissait l’histoire de ce médaillon, comment il était passé de main en main signifiant la mort prochaine de son porteur et la rupture de certains équilibres …

Awena jeta le médaillon vers la Princesse afin que celle-ci l’attrape.


« - Puisque vous semblez croire que votre « malédiction » peut m’être si utile au point que vous ne vous souciez guère de la portée de vos paroles… qu’avez-vous à me raconter sur cet objet ? »

Awena lui sourit et appuya sur la poignée de la porte.

« - Si vous vous trompez très chère, c’est la dernière fois que je vous verrais … du moins en vie.»

Suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prélude à la chute : présentations [PV Uridan/Anastasia/Awena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Grandes plaines de Feleth :: Plateaux de lune-