''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Jeu 1 Jan 2015 - 13:28

… C’est la nature même des secrets » de Cory Doctorow.



Précédemment


Awena avait pris assez de repos, le printemps commençait à poindre le bout de son nez et pour une fois, le soleil régnait sur les plateaux de la lune. L’air était encore frais et la gelée matinale avait bien du mal à disparaître, mais cela ne découragea en rien Awena, elle avait décidé il y a de ça quelques jours, qu’il était grand temps de reprendre ses activités et ses voyages. Il avait fait transmettre à Uridan Sangried la date et l’heure du départ. Il refusait qu’elle parte toute seule voir le laboratoire du scientifique, ce dernier n’avait pas l’air du lui faire bonne impression au repas de fête, Awena se demandait bien pourquoi au final, il n’y avait eu qu’un mort lors de ce repas… un seul, ce n’était pas la fin du monde non plus.

Awena regarda un bref instant par la fenêtre de sa chambre, toujours pas de trace du Grand Inquisiteur, elle avait donc encore un peu de temps, elle vérifia une énième fois son sac, non, elle n’avait rien oublié, des potions, des gants, de l’eau, des bandages, une corde, sa dague…

Awena mit son sac en bandoulière sur une de ses épaules et chaussa ses bottes, elle descendit ensuite les marches et s’avança dans l’allée du jardin. Elle attendrait Uridan Sangried près du mausolée. Elle s’était habillé chaudement, et ne sachant pas ce que leur réservait comme accueil Alekseï Rytchkine, elle avait opté pour un pantalon. Elle s’emmitoufla dans son manteau et attendit.


« - Bonjour Uridan Sangried ! Belle matinée n’est-ce pas ? Vous êtes prêts ? On peut y aller ? Direction les pics neigeux !»

Awena lui fit signe comme quoi elle était prête, elle n’avait jamais aimé ce moyen de transport, mais c’était quand même nettement plus rapide que de tout faire à cheval… Hop, en un rien de temps, ils y étaient…
Les pics neigeux, surplombant le monde, ces nombreux pics blancs étaient pratiquement inaccessibles. Beaucoup d’humains y avaient trouvé la mort en tentant d'atteindre ces sommets, quelle idée ils avaient eux aussi ?! Malgré tout, ceux qui en revenaient racontaient partout que la beauté du paysage dépassait l'entendement humain. Et il n’avait pas tort, par ce temps clair, le paysage était simplement magnifique, il aurait mérité d’être peint…
Awena regarda autour d’elle cherchant le laboratoire du scientifique, il avait dit qu’il avait créé un dôme. Soudain, elle l’aperçut et donna un coup de coude à Uridan Sangried.


« - Là bas ! Regardez !»

Awena attacha des sortes de crampons à ses bottes et prit une corde qu’elle tendit au démon.

« - Je pense qu’il a mis des moyens de défense le connaissant, il faudrait mieux qu’on continue à pied en suivant la crête de la montagne. Ça ne sera pas bien long, moins d’une heure de marche en tout cas.»

Awena le regarda et commença à se diriger d’un pas décidé vers ce qui ressemblait à un dôme qui pourrait bien dissimuler le laboratoire du scientifique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Jeu 1 Jan 2015 - 20:05

Aller seule chez cet homme ? Dans son laboratoire ? Les membres de l'Arcane étaient en partie recrutés pour leur capacité à garder leurs secrets et à gérer leurs intérêts dans l'ombre, alors de base il n'y avait là rien pour me rassurer. Mais quand le membre en question est de ceux qui, un jour de fête, devant un cadavre inconnu, dit qu'il a prévu de tous nous tuer ... il est hors de question que je laisse l'Oeil Noir y aller sans escorte.

Aussi l'avais-je retrouvée devant le mausolée, avant d'ouvrir une faille qui nous permettrait de nous rendre sur place bien plus rapidement. Comme tout felethien pure souche, l'humaine ressentait toujours un mal-être plus ou moins profond près de ce genre de manifestation magique, et de fait n'aimait pas les utiliser, mais leur utilité les avait rendues indispensables. Nous étions donc arrivés près du dôme annoncé par Alekseï Rytchkine : nous en avions pour près d'une heure pour l'atteindre malgré tout ... Rien que la descente de la falaise serait lente ... pour l'humaine. Pour ma part je me contentai de devenir du sang et de me laisser couler le long des pierres, pour reprendre a forme en contrebas après quelque minutes de descente rapide.

Je pris la liberté de me moque gentiment d'elle, et de la laisser descendre à son rythme, avant que nous ne continuions le chemin. Bientôt (façon de parler ...) nous fûmes enfin devant "l'entrée" de la base du disciple. Je regardais l'Oeil Noir, avant de soupirer un peu : je ne savais même pas s'il était au courant de ma présence. D'un autre côté, je ne savais absolument pas ce qu'il avait prévu ...

" - Vous êtes sûre de lui faire assez confiance pour venir ici."

La question était moins bête qu'elle n'y paraissait. C'était sans doute plus par manque de confiance et par curiosité qu'elle avait voulu venir. Et c'était à cause de mon propre manque de confiance que j'avais choisis de l'accompagner. Je signalai notre présence une fois qu'elle me certifia de sa volonté.

Il était temps d'en apprendre un peu plus sur les activités de cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Jeu 1 Jan 2015 - 21:17

Voilà déjà quelques temps que le chercheur avait regagné son habitat. Cette escapade dans Adyril ne l'avait pas laissé indemne, bien au contraire. Il avait mit du temps à faire le tri dans ses idées et à retrouver pleinement ses esprits. Il s'était surpris, à plusieurs reprises, à douter et à penser qu'il n'était peut-être pas sur la bonne voie. Une sorte d'effet à retardement, en somme, ou plus simplement, un effet qu'il avait ignoré volontairement là-bas et auquel il prêtait maintenant attention, pensant qu'il ne risquait rien à se focaliser dessus. Le plus effroyable dans tout cela, ou plutôt le plus troublant, ce n'était pas encore de remettre en doute ce qu'il avait lui-même avancé mais plutôt d'avoir entendu comme une voix de femme, à plusieurs reprises. Une voix qui lui était familière et qu'il semblait être le seul à entendre. En effet, ses autres "lui" ne l'avaient pas entendu, eux. Pourtant il lui semblait bien qu'elle avait retentit à l'intérieur de sa tête. Mais cela n'avait duré qu'un temps avant qu'elle ne s'évapore complètement. Rytchkine n'avait donc pas cherché plus loin et s'était par ailleurs concentré sur la prochaine venue de la femme aux cheveux bleus.

Une chose était sûre, il allait devoir être le plus transparent possible afin de la mettre en confiance et par conséquent, de pouvoir plus facilement se rapprocher de son autre elle, celle qui serait bien plus encline à l'aider. Il n'avait cependant pas envie de lui faire visiter tout son chez lui, et il pensait en particuliers aux sous-sols. Un endroit bien trop "critique" pour être ouvert à qui que ce soit à part lui-même. Il espérait qu'elle ne se rendrait pas compte de leur présence et comptait bien tout faire pour ne pas éveiller ses soupçons.

Pour bien entamer les hostilités, il avait décidé de lui réserver un accueil digne des plus grands rois ... ou reines, dans le cas présent. Il avait mit à contribution ses nombreux talents ainsi que toute sa "bonne éducation" pour lui offrir un séjour agréable. Il avait préparé une chambre en y apportant grand soin, ce qui signifiait que la propreté des lieux ainsi que leur organisation étaient irréprochables. L'endroit était meublé de façon sobre et confortable. Il n'y avait donc aucune fioriture, chaque chose était à sa place et avait son utilité, mais il ne manquait rien. L'endroit paraissait même un peu trop bien rangé, comme s'il avait l'objet d'un calcul savant.

Seul un objet, ou plusieurs, semblaient faire figure d'intrus. Ils n'en étaient pas, il ne s'agissait que d'un présent de bienvenue. Il avait remarqué que la jeune femme manquait d'équipement. Peut-être qu'elle n'aimait pas ça ou peut-être qu'elle n'avait pas les moyens de s'en procurer mais, c'était un problème et il fallait y remédier. Il avait donc forgé quelques pièces d'armure ainsi que quelques armes, spécialement pour elle. Au premier coup d'oeil, on aurait cru à un habit de dentelle mais, en réalité, il s'agissait de mailles et de mailles finement assemblées. L'habit était sculpté pour le corps d'une femme, cela se voyait à sa morphologie. La tenue toute entière, elle, comportait une solide paire de bottes en cuir dont les extrémités étaient doublées avec du métal, des gants de mailles longs et une broigne de couleur bleue faite d'un tissu fin et léger. Alekseï n'avait pas brodé l'habit, il s'était contenté de le renforcer avec les mailles. Des mailles qui n'avaient rien d'ordinaire, puisque spécialement traitées par le chercheur. Il les avaient forgé de la même façon que le fer de son armure, ce qui les rendait donc beaucoup plus résistantes et légères que leurs homologues.

Sur le mannequin, qui portait l'attirail, au niveau de l'annulaire droit, se trouvait une étrange bague. Il y avait de très fines gravures qui la parcouraient et qui se rejoignaient au niveau d'une minuscule pierre précieuse. La pierre, taillée en une parfait boule, semblait émettre de la lumière, bien que timidement. L'anneau restait cependant très étrange, car bien que mince, il était composée de trois anneaux comme "collés" les uns aux autres pour former la bague. Deux étaient en Or, l'un en Argent, celui du centre. Ce dernier avait une particularité, il n'était pas fixe. En effet, il était possible de le faire glisser, tourner sur lui-même. Un simple coup de pouce était suffisant pour cela. En le faisant bouger, la disposition des gravures s'en retrouvait modifiée et le cristal réagissait en conséquence, dégageant alors dans une formidable explosion de lumière, toute l'énergie qui était accumulée dedans. Voilà de quoi surprendre et aveugler ses adversaires. Alekseï espérait que la jeune femme aurait à s'en servir au moins un jour.

Il ne s'était pas arrêté là, pas en si bon chemin. Il avait enfin préparé un repas riche et raffiné et sans lésiner sur la quantité. De quoi nourrir une demie-douzaine de bouches. Il avait bien sûr respecter la tradition, qui décomposait ce même repas en plusieurs temps, aussi bien salé que sucré. Il était assez fier de lui, en fin de compte. Il se demandait si malgré tout, tout ceci serait suffisant ou non. Quoi qu'il en soit, tout était prêt. L'endroit lui-même avait eut le droit à un grand fignolage pour paraître le plus irréprochable possible. Rien à voir avec la demeure en ruine qui leur servait de manoir, en somme.

Il n'avait plus qu'à attendre, désormais. Fort heureusement, il n'eut pas à le faire très longtemps. Il avait surveillé la venu de la jeune femme et qu'elle n'avait pas été sa surprise de la découvrir au côté de ... l'inquisiteur. Perché dans le vivarium, il observait les deux jeunes gens par la grande vitre, étonné. Que faisait ce roux ici ? Il fit une légère grimace, il n'avait pas prévu cela. Quoi qu'il en soit, il ne pouvait pas lui refuser l'accès. Il n'avait plus qu'à faire avec. Il descendit au rez de chaussé, et s'en alla alors les accueillir. Autant dire que pénétrer le dôme n'avait rien de bien facile. Il ne s'agissait pas d'une simple histoire de porte d'entrée à franchir, c'était plus compliquée que ça. Il y avait un chemin particulier à respecter jusqu'à l'entrée, déjà, au risque de marcher sur un des nombreux pièges qu'il avait installé dans la neige. La porte en elle-même était impressionnante, il s'agissait d'un grand panneau de fer, lourd et épais, retenu par des charnières tout aussi impressionnantes. Il n'y avait ni poignées ni serrure, il était impossible de l'ouvrir de l'extérieur. Il semblait y avoir des rails qui passaient par en dessous et qui s'enfonçaient un peu plus loin dans la neige. Il ne s'agissait donc pas d'une entrée ordinaire et autant dire qu'elle ne s'ouvrait pas souvent.

La véritable entrée, celle qui possédait des proportions plus humaines, se trouvait plus loin, cachée sous la neige. Rytchkine était descendu dans un court tunnel, spécialement creusé à cet effet. Il débouchait sur une trappe dans le même style que la grande porte mais, dans des proportions plus raisonnables. Il fit tourner la manivelles, puis l'ouvrit, non sans peiner. Elle pesait très lourd. Les charnières ne grincèrent pas, elles étaient parfaitement bien entretenues. En remontant un peu plus l'échelle, il sortit à moitié de son trou, atterrissant dans le dos des invités. Il les fixa un moment, puis les interpella ... en leur lançant de la neige dessus.

- C'est par ici que ça passe.

Dit-il avec un large sourire, en les invitant à descendre. Il se pressa bien de refermer la trappe derrière eux puis de les conduire jusqu'à l'intérieur. Un deuxième panneau de fer à passer, celui qui séparait le tunnel de l'habitat, et les voilà enfin au chaud et en sécurité, à l'intérieur.

- Bienvenue chez moi ! Dit-il en les saluant avant de se proposer de prendre le manteau de l'oeil noir. Sa première réaction fut bien évidemment de scrupter leurs bottes pleines de neige et de gravier. Hum ... Il regarda Awena. Encore que celles de l'inquisiteur semblaient étonnement propres. Je vois que vous avez beaucoup marché. Ce n'est pas que je remette en question votre hygiène mais, comme vous pouvez le voir ... Dit-il en montrant les siennes, qui paraissaient comme neuves. ... vous risquez de me salir les lieux. Veuillez les laisser près de l'entrée, s'il vous plait. Finit-il aimablement. Il observa rapidement l'inquisiteur, puis encore l'oeil noir. Si j'avais su que vous viendriez à deux ... Enfin qu'importe, j'ai préparé assez de nourriture pour tout le monde. J'espère que vous avez faim ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Ven 2 Jan 2015 - 15:41

Awena avait fini par rejoindre Uridan Sangried et s’était positionnée à ses côtés devant ce qui semblait être l’entrée du dôme. Le démon semblait bien pensif et finit par poser une question.

" - Vous êtes sûre de lui faire assez confiance pour venir ici."

Awena hocha la tête positivement. Oui, elle était sûre de vouloir venir ici et de visiter son laboratoire. Non, elle ne lui faisait pas vraiment confiance mais après tout, jusqu’à alors, il n’avait rien tenté contre elle et pourtant, il avait eu de nombreuses occasions de l’éliminer s’il le souhaitait. Elle avait juste des doutes sur les propos qu’il tenait… et se demandait s’il était réellement de leurs côtés. Voilà pourquoi elle souhaitait à tout prix visiter les lieux, peut-être qu’ils découvriraient des indices sur ses véritables motivations à rejoindre l’Arcane.

Alors qu’ils attendaient tranquillement sans aucun signe de vie, Awena tourna la tête vers Uridan Sangried et haussa les épaules, elle aurait espéré qu’il soit présent… et s’il lui avait posé un lapin ? Alors qu’elle doutait plus en plus de la présence du scientifique en ces lieux, elle sentit une boule de neige lui cogner la jambe, elle se retourna et se mit à sourire, qui d’autres à part lui, était capable de lui réserver ce genre d’accueil ?!


- C'est par ici que ça passe.

Awena regarda un instant Alekseï Rytchkine puis posa son regard sur la sorte de trappe et lança un bref coup d’œil au Grand Inquisiteur, si c’était un piège, ils seraient serrés là dedans. Mais le scientifique avait l’air plutôt d’avoir envie de s’amuser que de les tuer. Awena s’avança donc en premier et descendit l’échelle pour se retrouver dans une sorte de tunnel. Quelle drôle d’idée pour une entrée… De quoi avait-il peur pour autant protéger sa propriété au point de concevoir une fausse entrée ? Si ça ce n’était pas louche !
Au bout du tunnel se trouvait un deuxième panneau de fer qu’Alekseï Rytchkine leur ouvrit, et là il découvrir enfin l’intérieur du dôme.


- Bienvenue chez moi !

Awena le salua et le remercia, elle lui tendit son manteau puisqu’il se proposait si gentiment.

Hum ...

Awena le sentit hésitant mais elle comprit parfaitement sa demande, elle se déchaussa, de toute façon, il ne faisait pas froid à l’intérieur, et marcher sans chaussure ne l’avait jamais dérangé. Elle posa ses bottes et ses crampons à côté de l’entrée. Puis elle se tourna à nouveau vers le scientifique.

Si j'avais su que vous viendriez à deux ... Enfin qu'importe, j'ai préparé assez de nourriture pour tout le monde. J'espère que vous avez faim ?

Awena regarda Uridan Sangried puis reposa son regard sur le bien né.

« - Pour ma part, ce voyage dans le froid m’a ouvert l’appétit ! Pour la présence de notre cher Grand Inquisiteur, disons que ce n’était pas vraiment prévu, j’aurais su comment vous prévenir je l’aurai fait. Mais il mourrait d’envie de vous revoir !

Avant de passer à table, j’ai quelque chose pour vous, pour vous remercier de me faire visiter les lieux même si, comme vous l’aviez dit, vous n’aviez guère le choix. »


Awena fouilla dans son sac et en sortit deux petites boîtes métalliques et lui tendit.

« - Je pense que cela vous sera utile, ce sont des métaux dit rares, voir très rares, j’espère que vous en ferez bonne usage, peut-être pour vos créations futures ? »

Awena avait beau être l’Œil Noir, la plus haut placé à l’Arcane XIII, elle n’en oubliait pas pour autant les bonnes manières. Elle s’avança légèrement et regarda le « toit » du dôme ainsi que la conception des murs, la vue du ciel étoilé devait être magnifique ici et puis toute cette végétation... Awena trouvait si étrange de trouver ce genre d’endroit en plein milieu d’une montagne…

« - Juste par curiosité où sommes-nous ici ? À quoi sert cette pièce ?»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Mar 6 Jan 2015 - 9:08

Pour ma part je ne goûtai que peu la plaisanterie du disciple, qui décida de nous interpeller à l'aide ... de boules de neige ... Je grommelai alors que l'Oeil Noir semblait ravie. C'était sans doute de la paranoïa, mais pour moi le message était clair : "j'aurais pu vous tuer à l'instant si je l'avais voulu". Aussi restais-je sur mes gardes alors que le "scientifique" nous menait le long d'un couloir souterrain, qui débouchait sur une porte, qui elle-même enfin nous ouvrait l'accès au dôme.

Je fus frappé par utilitarisme des lieux. Rien de superflu, d'inutile, ou de simplement décoratif. Chaque chose avait sa place, son rôle ... et était à sa place, en train de jouer son rôle. C'en était presque déprimant de manque d'originalité. Le seul véritable intérêt des lieux, pour l'instant, était la grande serre dans laquelle un petit bout de jungle avait été reproduit.

Nous fûmes invités à nous déchausser, ce que je fis en haussant les épaules : de toute façon je n'avais pas besoin de couvrir mes pieds pour me battre si jamais le besoin s'en faisait sentir. Cependant, je ne pouvais me séparer de l'impression que tout était trop entretenu, trop propre, trop rangé ... Certes c'était très beau, mais je n'imaginai pas que l'on puisse se résoudre à vivre dans un lieu si ... monotone.

Toujours silencieux et sur mes gardes, je restais auprès de la maîtresse de l'Arcane XIII alors qu'elle donnait je ne sais quel babiole au disciple. Il fut question d'un repas, et du fait que "mourrais d'envie" de revoir cet homme. J'eus un sourire en coin à ces mots : il est vrai que j'avais plus qu'insisté pour accompagner l'Oeil Noir ici, mais c'était plus dans l'optique de la protéger que de côtoyer à nouveau celui qui avait annoncé vouloir notre mort.

Je me désintéressais de la conversation lorsque l'Oeil Noir demanda des précisions sur l'aménagement du dôme : je n'étais pas ici pour savoir où le disciple Rytchkine rangeait ses caleçons, mais bien pour tenter de déterminer si oui ou non il pouvait s'agir d'un traître. C'est quand il fut à nouveau question de se mettre à table que je réalisai que j'avais réellement faim. J'attendais de voir la composition du repas avant de me réjouir, toutefois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Mar 6 Jan 2015 - 19:03

Alekseï n'était pas rassuré, il était même anxieux. Il regarda l'inquisiteur d'un air accusateur, avec de la méfiance. Non, ce grand homme ne mourrait pas d'envie de le revoir, ou alors pas pour les raisons communément admises. Il lui adressa malgré tout un léger sourire, il ne fallait pas jeter un froid ... du moins pas maintenant. Quelque chose le tracassait, cela dit. Cet homme étrange, adorateur du sang, ne serait-il pas un magicien quelque peu ... puissant ? Une magie très peu ordinaire, aussi. Cela laissait le chercheur à la fois perplexe et inquiet car il n'avait jamais eu l'occasion d'approcher ce genre de magie, ce qui le mettait face à l'inconnu. Il devait donc à la fois se méfier des mauvaises surprises mais aussi et surtout, des effets que pourrait avoir cette magie étrange sur son propre habitat qui, rappelons-le, était criblé de fluides en tout genre.

- Hum ... Oh mais il ne fallait pas ! Dit-il surprit pas le geste d'Awena, alors qu'il était complètement absorbé par ses réflexions au sujet de l'inquisiteur. Il récupéra les deux petites boites avec un très large sourire et les mains quelque peu tremblantes. Des métaux rares, elle n'imaginait pas le bien fou que cela pouvait lui faire d'en avoir " de nouveau " entre les mains. C'est exactement ce qu'il me fallait, Aw ... euh ... L'oeil ... enfin ... Il fronça alors les sourcils, c'est vrai, comment devait-il l'appeler ? Elle le tira cependant de son impasse en lui posant une question intéressante. Il leva le regard au plafond, observant le verre. Oui ça ... Hum. Il le regarda, l'air sérieux. C'est un vivarium. J'ai besoin de pas mal de matière tant d'origine végétale qu'animale que je ne trouve qu'en milieu tropical, pour mes recherches. Or comme vous le voyez, ici n'est pas le lieu idéal pour ça, et si je devais m'amuser à redescendre à chaque fois, ça serait pénible et bien peu rentable. J'ai donc fait installer cette chose à l'étage. Il sourit. C'est un écosystème d'une extrême fragilité, qui requiert beaucoup de soin et beaucoup de connaissances. C'est long, c'est fatiguant mais ... J'aime ça. Ça me détend. Je vous emmènerai le voir de plus près ... plus tard.

Il leur fit alors signe d'attendre un moment, le temps qu'il aille ranger les boites et leur contenu. Cela ne lui pris que très peu de temps et il revint bien vite à ses invités. Il avait le sourire aux lèvres, il attendait beaucoup de cette visite. Certes, la présence de l'inquisiteur compliquerait beaucoup les choses mais, de l'autre côté, ça aurait été trop facile. Au moins, il aurait le plaisir de le confronter "poliment". Il les invita à le suivre, prenant la direction de la salle à manger. Là encore, rien de superflus mais, le mobilier révélait une richesse bien discrète. Il en allait d'ailleurs du reste de la pièce. Il y avait quatre cristaux sur les murs, qui produisaient une lumière jaune et tamisée.

La table était longue et pouvait accueillir bien plus de monde. Seulement trois chaises seraient utilisées aujourd'hui. Il les invita à s'asseoir là où ils le souhaitaient puis s'en alla chercher le repas. Quelque chose attira cependant son attention au moment où il fit demi-tour, il avait l'impression que la lumière scintillait. Il ne s'attarda pas plus que ça sur le phénomène mais, en revenant les bras chargés, le problème ne semblait guère arrangé. Il n'en fit toujours rien, pas le moins du monde déconcerté puis servit copieusement ses invités, tant en viande qu'en boisson. Il s'en alla s'asseoir en face mais, ne lâcha toujours pas les cristaux du regard.

- Hum ... Pardonnez-moi, un petit instant. Il se releva et s'en approcha alors. Le structure était brûlante, chose qui n'était pas habituel, et la lumière faiblissait et se renforçait par moment. Il comparait cela, dans sa tête, à une respiration forte et saccadée. Il y avait comme un léger halo de vapeur qui s'était formé autour, à peine visible. Visiblement, ses craintes étaient avérées. Il se retourna vers ses invités, l'air de rien. Si vous avez un quelconque objet magique sur vous, il faut me le remettre. J'ai un coffre spécialement fait pour ce genre d'effets. D'une part, vous ne risquez rien ici et d'autre part ... ma maison n'aime pas beaucoup la magie. Je dirais même qu'elle est allergique ... au sens propre du terme. Je n'ai pas besoin de vous rappeler à quoi ça ressemble une réaction allergique, non ? Dit-il avec le sourire, avant de tendre la main, ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Mer 7 Jan 2015 - 9:16

Awena était tellement absorbée par la contemplation du plafond qu’elle ne remarqua pas le malaise d’Alekseï Rytchkine, elle se demandait si le scientifique l’avait créé seul ou s’il avait eu recours à d’autres talents.

Oui ça ... Hum.

Awena quitta le plafond des yeux quand il se remit à parler.

C'est un vivarium. J'ai besoin de pas mal de matière tant d'origine végétale qu'animale que je ne trouve qu'en milieu tropical, pour mes recherches. Or comme vous le voyez, ici n'est pas le lieu idéal pour ça, et si je devais m'amuser à redescendre à chaque fois, ça serait pénible et bien peu rentable. J'ai donc fait installer cette chose à l'étage.

Awena hocha la tête et laissa glisser son regard vers les différentes plantes, elle avait comme l’irrésistible envie d’aller visiter ce coin là. Elle aimait les plantes et surtout, elle n’était pas sûre de toutes les connaître, peut-être qu’elle pourrait récupérer des boutures pour Zyl'hote Veophobia afin qu’il les fasse grandir dans sa serre. Ca serait un joli cadeau de bienvenu au manoir non ?!

C'est un écosystème d'une extrême fragilité, qui requiert beaucoup de soin et beaucoup de connaissances. C'est long, c'est fatiguant mais ... J'aime ça. Ça me détend. Je vous emmènerai le voir de plus près ... plus tard.

Awena haussa les épaules, elle était un peu déçue, elle aurait aimé le visiter immédiatement mais vu l’ordre qui régnait ici, elle se disait que le scientifique avait planifié la rencontre de A à Z et ne voulait pas déroger à son programme. Elle lança un bref regard à Uridan Sangried qui ne semblait pas autant intéressé qu’elle par la découverte des lieux puis reposa son regard sur Alekseï Rytchkine qui venait de les rejoindre. Awena le suivit et regardait ce qui se passait tout autour d’elle, il semblait que quelqu’un avait fait le ménage, un grand ménage et que tout était à sa place, il n’y avait rien d’inutile.

Awena posa son regard sur les cristaux pendus sur les murs, il produisait une étrange lumière. Elle n’eut guère le temps de les observer car le scientifique les invita à s’assoir. Awena prit place et passa son doigt sur la table, pas une trace de poussière ! Il arriva ensuite avec les plats et boissons, lorsqu’il repartit Awena glissa à l’oreille d’Uridan Sangried.


« - J’espère que ce n’est pas empoisonné, enfin, vous ne craigniez rien vous ? Je vous laisserai goûter en premier au cas où. »

Awena attendit donc que le démon goûte les plats et boissons avant de commencer à manger. Elle remarquait qu’Alekseï Rytchkine ne cessait de regarder les cristaux, elle se demandait bien ce que cela signifiait. Au bout de quelques minutes, il finit par s’excuser, se leva et alla voir de plus près les cristaux.

Si vous avez un quelconque objet magique sur vous, il faut me le remettre. J'ai un coffre spécialement fait pour ce genre d'effets. D'une part, vous ne risquez rien ici et d'autre part ... ma maison n'aime pas beaucoup la magie. Je dirais même qu'elle est allergique ... au sens propre du terme. Je n'ai pas besoin de vous rappeler à quoi ça ressemble une réaction allergique, non ?

Awena posa son regard sur Uridan Sangried, elle essayait de savoir ce qu’il en pensait, il devait se douter que comme d’habitude, Awena n’était pas sorti de chez elle les mains vides sans aucun moyen de se défendre et puis, elle et ses artefacts s’étaient devenu une vieille habitude. Elle prit son sac et commença à sortir une potion puis une sorte de grand anneau plat, puis une sphère métallique puis elle fouilla à nouveau dans son sac et poussa un profond soupir. Elle glissa discrètement sa dague dans la poche de sa cape puis remit tous les objets dans son sac qu’elle posa sur la table et poussa vers le scientifique. De toute façon, ça servait à rien de le vider, il était plein de magie, même le sac en lui-même avait été modifié par la magie. Elle retira ensuite deux bagues de ses doigts puis fouilla dans ses poches pour retirer à nouveau quelques objets. Elle regarda Alekseï Rytchkine et répondit avec une pointe d’humour.

« - Je n’ai plus rien de magique sur moi … je me sens comme toute nue »

Awena espérait vraiment revoir tous ses objets, ils avaient quand même une grande valeur et étaient unique en leur genre. Elle regarda Uridan Sangried et se dit que cela ne devait guère lui plaire, elle le laissa décider et reprit sa fourchette en main afin de remplir son estomac.


Dernière édition par Awena Davallon le Sam 24 Jan 2015 - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Dim 11 Jan 2015 - 14:31

Je souris quand l'Oeil Noir supposa que la nourriture pourrait être empoisonnée : comme elle l'avait fit remarqué, ce genre d'artifices seraient inutiles face à moi, aussi me contentais-je de hausser la tête quand elle proposa que je goûte les plats avant elle. De toute façon, j'avais faim, alors ...

En revanche, je remarquai que notre hôte s'activait un peu partout, revenant régulièrement sur de petits cristaux luisants, qui semblaient le préoccuper. Qu'est-ce donc que ces sursauts de lumière pouvaient vouloir dire ? Serait-ce un piège, un moyen de communication ? Il avait l'air très préoccupé, c'était peut-être un soucis d'un autre ordre. D'ailleurs, la suite me donna raison ...

Si vous avez un quelconque objet magique sur vous, il faut me le remettre. J'ai un coffre spécialement fait pour ce genre d'effets. D'une part, vous ne risquez rien ici et d'autre part ... ma maison n'aime pas beaucoup la magie. Je dirais même qu'elle est allergique ... au sens propre du terme. Je n'ai pas besoin de vous rappeler à quoi ça ressemble une réaction allergique, non ?

Je me rembrunit. Je n'avais qu'un seul objet magique sur moi, la dague du Marchemonde. Cependant, sans elle, je serais bien moins puissant. Oh, j'avais vécut près de 1000 ans sans l'arme, j'étais loin d'être un incapable même sans ses pouvoirs ... mais on s'habitue bien vite à la puissance. En mon esprit, les âmes se réjouissaient déjà d'échapper à mon contrôle pour quelques minutes ou heures ... Je fis la moue. Tant que je ne mourrais pas, mon âme ne risquait pas d'être déchiquetée par mes captives, et elles ne pourraient pas s'échapper non plus ... En revanche, je devais prendre une précaution pour éviter que quelque soucis que ce soit ne se produise.

Je me tournais vers le disciple Rytchkine, avant d'écarquiller les yeux. L'Oeil Noir se déplaçait vraiment avec une véritable armada d'artefacts ... Elle devait vraiment avoir des doutes, ou juste tenter de pallier à tant de situations ... Bref. Je dégainai la dague maudite, avant de regarder notre hôte dans les yeux.

-Je suis désolé de vous le demander ainsi, mais je préfèrerai que vous ne touchiez pas cette arme. Si vous voulez bien me mener à ce coffre, je l'y déposerai moi-même.

Il y avait deux risques à ce qu'il touche l'artefact : le premier, son âme pourrait être déchiquetée et consumée par celles que la dague contenait. Moi-même n'avais échappé à ce destin tragique qu'à cause du faible nombre d'âmes à l'époque de la disparition de mon maître, et à une réaction assez rapide. Aujourd'hui, l'arme serait sans doute capable de consumer un homme non avertit en quelques secondes, une minute au mieux ... et je ne comptais pas l'avertir. Le second risque soit qu'il résiste et survive à ce traitement : dans ce cas, la dague risquait d'avoir deux maîtres, ou de le choisir lui, ce que je ne pouvais pas permettre évidemment.

Si jamais il tendait la main, il se retrouverait avec une lame sous la gorge. Et s'il insistait jusqu'à la toucher, je ne donnais pas cher de sa peau. Il y a des risques que je ne suis pas près à prendre, fut-ce pour l'Arcane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Sam 17 Jan 2015 - 15:29

Alekseï ne s'attendait certainement pas à ça. Potions, artefacts, bijoux magiques, armes et autres babioles magiques et désespérément maléfiques. Elle avait vidé tout le contenu de son sac sur la table, ce qui formait maintenant une belle petite pyramide. Mais pourquoi autant de précautions ? Se méfiait-elle à ce point de lui ? Il fixait le tas d'objets, presque choqué. Tant de magie chez lui, c'était presque écoeurant ! Il releva les yeux vers l'oeil noir, la fusillant du regard le temps d'une seconde. Il se rattrapa très vite, il ne devait pas laisser apparaître ce qu'il ressentait vraiment. Il lui adressa bien vite un sourire chaleureux, qui prit un air très malicieux à l'entente de sa dernière phrase.

" Nue ouais, tu crois pas si bien dire. "

Il se contenta de les ramener vers lui, puis regarda l'inquisiteur. Il avait une étrange dague entre les mains et à la vue de son attitude, il ne comptait pas la lui remettre. C'est exactement ce qu'il lui confirma ensuite. Que cela ne tienne, cependant, l'important était de mettre ces objets en lieu sûr, c'est-à-dire, hors de leur portée.

- Entendu, suivez moi.

Dit-il calmement, en ramassant tout l'arsenal de l'oeil noir, non sans difficulté. Il quitta donc la salle à manger et emmena l'inquisiteur bien plus au fond de la demeure. Au fond d'un couloir où la pierre devenait nue, un panneau de fer était encastré. Il n'y avait ni serrure ni manivelle. Rien. Ce n'était qu'une plaque de fer lisse, ou presque. Rytchkine déposa tout ce qu'il avait dans le bras sur le sol,puis laissa l'inquisiteur ici.

- Je reviens.

Dit-il en faisant marche arrière. Il ne s'absenta que quelques minutes, le temps d'aller chercher le nécessaire. Une fiole qui contenait un liquide bleu, ainsi qu'une pipette. Il en extrait une partie de son contenu, puis fit couler le liquide sur le panneau de fer. Ce dernier se mit alors comme à bouillir, puis une ouverture se créa, sous la forme d'un trou béant. Il laissait entrevoir l'intérieur de la pièce. Il contenait déjà pas mal d'objets.

- Dépêchons-nous.

Le trou n'était pas assez grand pour entrer à l'intérieur, juste assez pour faire passer les objets. Il ramassa la pile qui était sol, puis la versa tout simplement à l'intérieur. Il se tourna ensuite vers l'inquisiteur.

- À votre tour.

Dit-il simplement en le laissant faire. Pas la peine de lui expliquer le pourquoi du comment de ce coffre, ce serait long et totalement inutile. Disons simplement que ce qui ressemblait à du métal n'en était pas. Ceci fait, il attendit patiemment que le trou se referme de lui-même puis retourna dans la salle à manger. Les cristaux avaient retrouvé un comportement ordinaire, chose qui rassura le scientifique. Il s'assit alors en face d'eux et ne perdit pas son temps.

- Dîtes moi, oeil noir, depuis combien de temps pratiquez vous le culte des démons ? Et qu'espérez-vous vraiment d'eux ? Vous pensez qu'ils vous accorderont une part du gâteau, s'ils viennent ici ? Il tourna son regard vers l'inquisiteur. Et vous, Inquisiteur, qui êtes-vous et pourquoi n'aurais-je pas dû toucher cette dague ? Qu'a-t-elle de si particuliers ? Dit-il avec le sourire, avant de se mettre à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Sam 24 Jan 2015 - 18:36

Awena avait fini de faire le tri de ses objets, elle regardait du coin de l’œil son Grand Inquisiteur et elle comprenait bien ce qui le gênait. Sa dague … Awena ne dit rien, elle n’avait aucun ordre ni aucun conseil à lui donner. Elle-même ne savait pas si Alekseï Rytchkine disait oui ou non la vérité. Ils étaient chez lui, selon la bienséance, ils devaient donc suivre ses règles.

-Je suis désolé de vous le demander ainsi, mais je préfèrerai que vous ne touchiez pas cette arme. Si vous voulez bien me mener à ce coffre, je l'y déposerai moi-même.

Awena posa son regard sur le scientifique et se demanda ce qu’allait être sa réponse. Celui-ci accepta sans broncher, chose qui surpris un peu Awena.

- Entendu, suivez moi.

Awena posa son regard sur le scientifique et se demanda ce qu’allait être sa réponse. Celui-ci accepta sans broncher, chose qui la surprit un peu. Elle vit Uridan Sangried se lever et partir à la suite de Alekseï Rytchkine. Awena attendit de ne plus entendre de bruit de pas pour se lever de la table. Maintenant qu’elle était seule, elle pouvait fouiner un peu. Tout cet endroit semblait trop parfait comme ci il cachait quelque chose… Dommage qu’elle est du se séparer de ses objets, ils auraient été très pratiques. Elle frôla donc le mur de ses doigts, cherchant une cachette, elle observa les cristaux, regarda sous la table, elle allait se diriger vers un meuble quand elle entendit à nouveaux les bruits de pas. Elle retourna à sa place et continua à manger comme-ci de rien n’était. Elle leva les yeux vers eux quand ils revinrent s’assoir et leur adressa un bref sourire. À peine assis, ils eurent le droit à une avalanche de questions, Awena avala sa bouchée puis jeta un coup d’œil au démon qui se trouvait à ses côtés.

« - Ma relation, si je puis le nommer ainsi à commencer avec les démons a vu le jour il y a à peu près 6 ans. Cependant, j’ai fait renaître l’Arcane XIII de ses cendres, il y a trois ans maintenant.»

Awena marqua une pause et le fixa longuement sans rien dire.

« - Quant à la suite de vos interrogations, la formulation que vous employez me plait guère. Néanmoins, pour vous remercier de nous accueillir, je vais tout de même y répondre.»

Awena appuya son dos contre sa chaise et joua avec son couteau en le faisant tourner lentement avec l’index, puis elle cessa de jouer au bout de quelques minutes et releva la tête vers le scientifique.

« - Je crois que vous êtes loin d’avoir compris ce que je souhaite Alekseï Rytchkine. La seule et unique chose que j’attends d’eux est le chaos.»

Awena se tut et fit un signe de la main à Uridan Sangried pour l’encourager à répondre à la question. Il pouvait bien lui mentir, elle n’en avait que faire, elle n’était pas venue ici dans le but de faire naître une amitié entre le démon et le scientifique, elle était juste venue ici pour être sûre et certaines qu’il ne lui cachait rien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Mer 11 Fév 2015 - 11:50

Les âmes n'étaient plus qu'un écho vague en bordure de mon esprit, à présent que cette étrange plaque d'acier (mais en était-ce vraiment ?) s'était refermée. Le lien n'était toutefois pas brisé, et c'était une très bonne chose, mais je ne pourrais rien tirer de l'artefact à présent. Pour la première fois depuis quelques dizaines de mois, je me retrouvais avec ma puissance originelle : et bien qu'on soit loin de pouvoir la négliger, c'était pour le moins déstabilisant d'être ainsi affaibli.

Enfin, si la structure était "allergique" à la magie, je ne devrais pas trop avoir à craindre dans l'immédiat : ma science du combat devrait me permettre de rester en vie au moins le temps de me résoudre à utiliser ce qui restait de mes pouvoirs, ou de récupérer l'arme.

Nous nous remîmes rapidement à table, et je prêtais une oreille attentive aux confessions de l’œil noir. Le chaos : effectivement, c'était bien notre seul et unique but, mais à terme cela va sans dire. Défigurer Feleth à tout jamais, marquer ce monde du sceau du Vein. Quelque chose d'aussi trivial qu'un pacte ou un arrangement passé avec un démon était des plus ... communs. Or, s'il y a bien une qualité qui fait que l'Oeil Noir pourrait réussir son coup, c'est bien qu'elle sort de la masse de part ses actes et pensées. Oui, si j'avais choisis de la suivre, c'est bien grâce à sa folie. Quand à la question de Mr Rytchkine

- Pourquoi ? Hum, j'ai passé des semaines à combattre l'enchantement de cette dague alors que sa puissance n'était qu'embryonnaire. Et je l'ai cultivé et amélioré de façon ... presque exagérée dirais-je, depuis. Au vu de ce que moi et l'enchantement étions lors de notre rencontre, je crains bien qu'à l'heure actuelle il broierait et dévorerait l'âme de quiconque tenterait de se saisir de l'arme en quelques secondes. Peut-être une ou deux minutes si l'imprudent a des ressources mentales au-dessus de la moyenne. Et, croyez-moi ou non, jeune disciple ... Mais je m'en voudrais d'avoir votre mort sur la conscience si elle devait arriver ainsi : ça en perdrait beaucoup de son charme.

Un petit sourire moqueur s'était dessiné sur mon visage alors que je prononçai la dernière phrase. J'avais volontairement éludé le fait que résister à l'enchantement devait rester possible (bien que ... à l'époque, il n'y avait qu'une dizaines d'âmes .. aujourd'hui cela ce compte en centaines ...), il n'avait pas besoin de le savoir. Et puis, je ne voulais pas d'une mort comme celle-là pour lui, ni pour aucun potentiel traître de l'arcane. Je préférais, et de loin, les tuer de mes propres mains que de les voir se suicider par ambition.

- Mais vous-même, parlez-nous un peu de vous : vous n'êtes pas un mage, pourtant il doit bien s'agir d'une sorte de magie qui circule ici. Comment en êtes-vous arrivé à ce résultat ? Cela à dû se révéler ardu, non ?

Pour le coup, j'étais réellement curieux. J'avais vaguement, déjà, entendu parler de cette "science" dont il se piquait d'être l'un des rares (seuls ?) utilisateurs. Peut-être que l'écouter en parler m'aiderait à mieux cerner le personnage ... et à comprendre quelles seraient ses faiblesses et forces si j'en venais à devoir l'exécuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Sam 14 Mar 2015 - 21:27

Qu'était-ce donc que ce petit regard lancé à son acolyte à l'entente des questions du scientifique ? Avait-il à ce point là l'air d'un ange venu sur Feleth lui demander la route de la malveillance, aussi soudainement que ça ? Dans le fond, c'était un peu ça ... Un peu beaucoup même. Il y avait de quoi être méfiant. Rytchkine laissa apparaître un léger sourire, à mi-chemin entre l'enthousiasme et la malice. Que l'oeil noir ne cherche pas à lui expliquer le contraire, le chercheur était convaincu que cette folle à lier idolâtrait les démons et cela le répugnait au plus haut point. Il n'y avait définitivement pas à croire que l'on pouvait entretenir un tout autre rapport avec ces créatures pitoyables, que celui du rapport maître-esclave.

Cela faisait donc six années que sa relation avec ces êtres malveillants était née. Seulement trois ans, en revanche, que l'Arcane XIII était revenue d'entre les morts. Tient donc, ce n'était pas sa propre oeuvre mais celle de quelqu'un d'autre qui avait visiblement et lamentablement échoué ? Cela le fit sourire un peu plus, alors qu'il l'écoutait avec la plus grande des attentions. S'en suivit alors un court moment de silence, ponctué d'un véritable duel de regards. Alekseï avait beau être avenant, ses yeux n'en traduisaient pas moins toute la froideur de son être, sur fond de haine envers ses deux invités. Effectivement, il y avait quelque chose de très hostile dans son regard.

" Quant à la suite de vos interrogations, la formulation que vous employez me plait guère ... C'est ton existence toute entière qui ne me plait guère. "

Pensa-t-il alors avec hargne. On dirait qu'elle cherchait ses mots, jouant avec le couteau tout en prenant ses aises. Le chercheur en profita pour tourner le regard vers l'inquisiteur. Il n'avait absolument rien de rassurant lui non plus. Un adversaire, un vrai, cela se voyait très bien. C'était à la fois ennuyeux et profondément enthousiasmant, le tuer serait un vrai plaisir. La réponse d'Awena le tira de ses pensées obscures et sanguinaires à l'égard de l'inquisiteur. Il en revint aussitôt à l'oeil noir, alors que l'étonnement gagnait son visage, bien que discrètement.

Il était encore loin d'avoir comprit ? C'était plutôt elle qui était complètement à côté de la plaque. Mais comment pouvait-on le lui reprocher ? Elle ne le savait même pas et ce n'était pas à lui de le lui prouver. Elle s'en rendrait compte assez tôt bien que trop tard ! Le chaos et rien que le chaos. Quelle belle supercherie. Le chaos n'avait rien de chaotique, il n'était que le fruit d'un déséquilibre, le résultat d'un enchaînement d'événements parfaitement neutres qui ont engendré ce que les faibles d'esprits qualifient de "chaos, ténèbres et magie noire".

Visiblement, c'était au tour du roux de parler. Rytchkine était encore plus amusé à l'idée d'entendre son ramassis d'âneries démoniaques que lorsque c'était le tour de sa maîtresse. Effectivement, il ne fut pas déçu. Ce n'était pas tant son explication obscure qui l'intéressait mais plus sa conclusion. Au moins, ils étaient d'accord, s'entretuer serait un véritable amusement ! Il était cela dit moins bavard que l'oeil noir et c'était dommage, ce suceur de sang devait en avoir des choses à dire. C'était maintenant à son tour. Alekseï soupira légèrement, revenant à son assiette.

- Ce n'est pas une sorte de magie, ce n'est pas de la magie tout court. Pour le reste ... Il continua de manger, se terrant alors dans le silence. Il n'avait pas l'intention de lui répondre, c'était une information qui n'avait absolument aucune utilité. Hm, c'est infâme ! Dit-il alors en s'essuyant la bouche avec la serviette, tout en lâchant ses couverts. Il releva le regard vers ses convives. C'est comme si vos gueules avaient déteint dans le repas, ça a un gout de péremption ! Termina-t-il en se marrant légèrement. Il leur sourit, puis tout naturellement, se mit à envoyer tout ce qui se trouvait sur la table au sol, d'un large geste de bras. Ne mangez pas ça. Dit-il d'une voix douce et amicale, sourire aux lèvres. Il se releva alors brutalement, l'air furieux. Il les regarda ensuite, à tour de rôle. Il se calma tout aussi soudainement mais conversa un air froid, tout à fait inamical, tant dans son expression que dans sa voix. Venez, je vais vous montrer votre chambre.

Dit-il en tournant les talons, quittant la salle à manger. Il s'en alla alors jusqu'à la chambre d'ami, qui ne se trouvait être rien de plus que sa propre chambre refaites et réorganiser de façon à paraître pour une chambre d'ami. Il était bien clair que, dans sa tête, seule Awena était censée dormir ici. La présence de l'inquisiteur n'était pas prévue, aussi, ses deux invités allaient devoir se serrer dans un seul lit. Il n'y avait ni clé ni serrure sur cette porte. Une poignée et rien de plus. Il l'attrapa, puis ouvrit la porte, leur permettant ainsi de découvrir l'intérieur. Comme le reste de la demeure, la sobriété était de mise. Le mobilier était riche mais utilisé avec parcimonie. Tout trouvait sa place ici et ce qui n'en avait pas n'y était pas, aussi simplement que ça. L'armure qu'il avait forgé se trouvait bien à sa place aussi.

- Allez dormir. Je vous ferai la visite demain.

Effectivement, il ne faisait pas encore nuit mais, pourquoi attendre la nuit pour dormir ? En tous cas, c'était la vision du scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Dim 15 Mar 2015 - 11:41

Awena écouta la réponse très succincte d’Uridan Sangried au sujet de sa dague, elle en connaissait déjà l’histoire. Mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il pose des questions au sujet de ses lieux. Awena leva la tête de son assiette et fixa les yeux d’Alekseï Rytchkine. Déjà ses propres réponses ne semblaient pas lui avoir plu mais alors là, elle avait l’impression qu’il les détestait. Awena savait que l’élu avait bien du mal à gérer ses sauts d’humeur. Il pouvait se montrer calme et posé et l’espace d’un instant rentrer dans une colère froide. Elle prit le couteau dans sa main et le fit glisser le long de son bras avant de reculer discrètement sa chaise et de poser sur ses jambes hors de vue du scientifique.

La question de son inquisiteur l’avait gênée, il n’y avait aucun doute la dessus, et quand il prit la parole, elle savait qu’elle ne s’était pas trompée.


- Ce n'est pas une sorte de magie, ce n'est pas de la magie tout court. Pour le reste ...

Il ne souhaitait pas y répondre, il n’aimait pas parler de ses découvertes ou alors, il le faisait dans le simple but d’impressionner, et de faire passer le message que la science était plus forte que la magie car moins instable mais aussi moins poétique dans l’esprit d’Awena. Qu’il était bien triste de vouloir tout maîtriser. Mais peut-être était-ce le rêve de ce scientifique de tout maîtriser …
Elle le regarda se replier sur lui-même, et manger le contenu de son assiette. Elle jeta un regard à Uridan Sangried, quelque chose n’allait pas, elle le savait. Lui si bavard, lui si fier de montrer ses découvertes habituellement, s’il s’était muré dans ce silence, ce n’était pas bon signe. Elle regarda à nouveau Alekseï Rytchkine afin de savoir à quelle sauce ils seraient mangés. Elle ne parla pas, elle se contenta de fixer le moindre de ses mouvements. Il était agacé, très agacé.


Hm, c'est infâme !

Finit-il par dire. Awena ne s’était donc pas trompée. Il s’essuya la bouche et laissa tomber ses couverts. Son regard avait changé. Awena serra son couteau entre ses doigts sous la table.

C'est comme si vos gueules avaient déteint dans le repas, ça a un gout de péremption !

Awena ne réagit pas, elle se contenta de continuer à le fixer. Elle avait l’habitude avec lui dès sa première rencontre, il avait tout fait pour la mettre hors d’elle et il était hors de question qu’elle tombe de son piège. Elle savait qu’Uridan quant à lui, n’était guère habituer à ce genre de réaction, et il était plutôt du genre sanguin, dans tous les sens du terme d’ailleurs. Elle posa sa main libre sur l’avant bras de l’Inquisiteur afin de lui faire comprendre qu’il ne fallait pas répondre et surtout ne pas agir, le bien né finissait toujours par se calmer, ses excès d’humeur ne duraient guère longtemps en général. Mais c’était pour ça qu’Awena était venue ici, c’était pour déterminer quelle personnalité disait la vérité. Où était la vérité ? Dans celle qui disait vouloir les rejoindre ? Où était-ce juste de la comédie ? Voulaient-ils tous les tuer en les infiltrant ? Là était la vraie question, était-elle en mesure d’accepter définitivement cet ange dérangé dans leurs rangs ou fallait-il mieux l’éliminer avant qu’il n’en sache trop sur eux et sur l’Arcane … Elle n’eut pas le temps de pousser sa réflexion jusqu’au bout, leur hôte venait de péter un plomb, il envoyait tout valser, la vaisselle s’entrechoqua, des plats tombèrent sur le sol, le tout dans un grand fracas.  

Ne mangez pas ça.

Awena relacha doucement l’avant bras du démon et fixa les yeux du scientifique. Il semblait en colère, furieux et surtout, il semblait les détester. Le ton de sa voix était horriblement froid et distant. Il avait perdu toute son amabilité.

Venez, je vais vous montrer votre chambre.

Awena se leva sans un bruit et suivit le scientifique, elle n’avait guère envie de dormir mais ce n’était pas le moment d’exiger quoi que ce soit de leur hôte. Elle savait bien que dans cet état, il ne la considérait plus du tout comme sa supérieure mais juste comme une humaine aliénée. Qu’est ce qui pouvait bien provoquer ce revirement de caractère chez cet élu ? Était-ce ça sa véritable nature ?  
Ils venaient d’arriver à la chambre, Awena observa la pièce, il ne s’attendait pas à ce qu’elle vienne accompagnée ou alors, il pensait qu’elle et Uridan … Non non, ce n’était pas possible. La chambre était très bien rangée, chaque objet à sa place, rien d’inutile. Awena eut le regard attiré vers un mannequin portant comme une robe métallique, elle prendrait le temps d’aller voir cela de plus près quand elle serait seule avec Uridan Sangried.


- Allez dormir. Je vous ferai la visite demain.

Awena hocha la tête et avant que le scientifique ne parte, elle se mit à nouveau à parler.

« - Je vous remercie de votre accueil, ainsi que pour le repas. Je suis sûre que nous dormirons profondément ici. Je vous souhaite une agréable nuit Alekseï Rytchkine. Je suis certaine que demain sera une journée tout aussi enrichissante que celle-ci et qui nous permettra de vous juger à votre juste valeur.»

Awena avait choisi de bien appuyer ses derniers mots. Elle voulait lui faire comprendre que ce genre de comportement pourrait lui coûter très cher. S’il tenait vraiment à être l’un des leurs, elle ne tolèrerait pas ce genre de saut d’humeur au sein de son manoir et surtout elle le savait assez intelligent pour comprendre que ces paroles étaient des menaces plus ou moins dissimulés derrière la bienséance. Elle le vit partir dans le couloir toujours aussi furieux, elle avait eu l’impression qu’il s’était stoppé un instant afin de lui répondre, mais peut-être était-ce son imagination. Elle pénétra dans la chambre et passa devant Uridan Sangried afin de se diriger vers le mannequin. Au premier coup d'œil, elle avait cru à un habit de dentelle mais, en réalité, il s'agissait de mailles et de mailles finement assemblées. Au vu de la taille et de ses formes, l’habit avait été réalisé pour une femme. Était-ce un présent pour elle ?
Awena s’accroupit afin de voir le bas de la tenue. Elle comportait une solide paire de bottes en cuir dont les extrémités était doublées en métal, Awena les toucha des bouts de doigts puis elle se redressa lentement et observa les gants, puis la broigne dont la couleur était légèrement similaire à la couleur de ses cheveux. La tenue semblait très légère.

Le regard d’Awena fut attiré vers l’anneau que portait le mannequin. Il y avait des gravures et la pierre semblait luire d’une étrange lumière. On aurait dit que l’anneau était une fusion de trois anneaux et qu’il était possible d’en mouvoir les pièces. Awena finit sa contemplation de cette tenue puis s’assit sur le lit et posa son regard sur celle du Grand Inquisiteur.


« - Alors qu’en pensez-vous ? »

Il ne faisait même pas nuit, ils avaient donc le temps de discuter, Awena n’était pas du tout fatiguée, surtout qu’elle avait le cerveau en ébullition. Mais, elle souhaitait aussi connaître l’avis d’Uridan Sangried aussi bien sur le scientifique, sur son comportement et ses intentions que sur la tenue qui se trouvait dans cette pièce.
Après, elle verrait avec lui s’il y avait moyen de fouiller ses lieux sans alerter les soupçons de leur hôte…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Lun 16 Mar 2015 - 1:57

- Ce n'est pas une sorte de magie, ce n'est pas de la magie tout court. Pour le reste ...

Il s'interrompit. Je ne pus m'empêcher d'être déçu. Ces quelques paroles m'avaient intéressé au plus haut point, je voulais savoir. Si ce n'était pas de la magie, comment se faisait-il que cela y réagisse aussi violemment ? Comment avait-il obtenu ce résultat sans lancer de sort ? Aussi forte soit ma méfiance à son endroit, je ne pouvais nier une chose : l'art de ce disciple était proprement passionnant.

- Hm, c'est infâme ! C'est comme si vos gueules avaient déteint dans le repas, ça a un gout de péremption !

J'ai le sang chaud. Mes yeux se mirent à luire alors que les tatouages de sang parcouraient ma peau et qu'une légère brume composée de sang maudit s'élevait autour de moi. Réagissant à la magie dégagée par ma personne, les lumières recommencèrent à grésiller. Je ne tolèrerais pas que l'on s'adresse à moi ainsi, surtout dans le cadre de la secte. Mais l'Oeil Noir en avait décidé autrement. Elle venait de poser sa main sur mon bras, en signe d'apaisement. Elle avait l'air tendue mais sûre d'elle, aussi le phénomène magique s'arrête-t-il aussitôt, et l'éclairage revint-il à la normal de même. Puis la table, si parfaitement dressée, fut débarrassée de la plus brutale manières, tout se répandant au sol dans un bruit de vaisselle brisé.

- Ne mangez pas ça.

Je brûlais de demander des explications et des excuses, mais l'attitude de ma supérieure m'en avait dissuadé. C'était visiblement quelque chose qu'elle connaissait déjà, et si elle ne pensait pas que cela nécessite une intervention de ma part, j'allais lui faire confiance. Pour l'instant.

- Venez, je vais vous montrer votre chambre.[...]- Allez dormir. Je vous ferai la visite demain.

- Alors qu’en pensez-vous ?

J'étais assis sur une des chaises de la pièce. Je pris le temps de peser mes mots alors qu'elle observait une étrange armure, posée sur un mannequin, dans le coin opposé de la salle.

- Je ne lui fais pas confiance. Nous n'avons plus d'artefacts, et le lien avec les âmes de la dague est extrêmement ténu : je n'aime pas être privé d'une partie de mes moyens quand je suis chez quelqu'un d'instable. En revanche ...

Je me levai pour m'approcher de l'armure. Faisant glisser mes doigts sur les mailles, je notais leur légèreté. En examinant l'anneau, je fis tourner la partie centrale par inadvertance, et une flash lumineux me percuta sauvagement la rétine. Je reculai dans un cri, clignant des yeux.

- FOUTU ... bref. C'est de la très bonne qualité, à n'en pas douter. C'est sans doute une autre facette de l'art de cet homme, mais ce n'est effectivement pas un enchantement à proprement parler. Ça me rappelle plutôt l’œuvre de certains alchimistes de temps reculés. Mais en bien plus pointu et mieux maîtrisé. Et l'anneau vous sera sans doute très utile, si vous ne l'activez pas par erreur ...

Je retournai m'asseoir sur la chaise, croisant les bras.

- Si je puis me permettre, cet endroit est bien trop rangé. On dirait presque qu'il a voulu effacer des traces compromettantes. De plus, entre ce qu'il a dit lors du repas de fin d'année, et ses paroles de ce soir ... Si nous ne trouvons pas un moyen de le stabiliser ou de percer ses véritables intentions, le plus prudent serait sans doute de l’exécuter. Je laissait glisser mon regard sur l'armure, et une autre de ces sources de lumière, sur le mur. Même si ses capacités sont absolument passionnantes, et pourraient se révélaient indispensables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Lun 16 Mar 2015 - 20:41

" Gniagniagna ! Politiquement correct et diaboliquement vôtre ! "
" Vient, on la viole. Ça va être marrant. "
" Calcul des chances de succès ... 0%. Obstacle, Grand Inquisiteur. "
" Le roukmout ? J'aurai bien vite fait de me débarrasser de lui ! "
" Vient, on les viole tous les deux. Ça va être marrant. "
" Calcul des chances de succès ... 9.52%. Rapport de force inégal, potentiel magique exacerbé. Mort. Vraisemblance de l’occurrence, 90.48%. "
" ... "
" ... "
" ... "
" Sinon tu peux aussi aller te faire violer, ça serait marrant. "
" Calcul de la proba ... "
" Vos gueules !!! "


S'écria alors Rytchkine en se cognant brutalement la tête contre le mur. Le chercheur était en train de tourner en rond, dans une pièce voisine à la chambre où se trouvaient ses deux invités. Il était nerveux, comme profondément contrarié. Il était très anxieux aussi. Awena se trouvait chez lui. Dans son projet premier, il avait prévu de faire remonter son autre elle, plus coopérative, afin de se faciliter l'accès aux informations dont il avait besoin. Il n'avait pas prévu la présence de l'Inquisiteur et c'est bien cela qui le contrariait. Le ton qu'avait employé Awena, en plus de son excès de politesse, n'arrangeait rien. Pas qu'il accordait de l'importance à ses états d'âme mais qu'il ne fallait pas non plus qu'elle lui échappe. Et c'était bien ça, le problème, elle était en train de prendre ses gardes encore plus qu'elle ne les prenait déjà.

Certes, il aurait pu se contrôler un peu mais avec ces deux personnages ... Ou plutôt, avec ce personnage, c'était difficile. Un démon sous son toit, comment est-ce que c'était imaginable ne serait-ce qu'un seul instant ? Il avait réussi à le désarmer, certes mais, c'était loin d'être assez. Il avait bien vu sa réaction suite à sa provocation. Cela le faisait sourire, cet homme avait le tempérament très sanguin. Sa colère pourrait lui jouer des tours et c'est peut-être là-dessus que Rytchkine devait appuyer. Awena était là pour le retenir, ce qui signifiait qu'il "ne désobéirait" que lorsque sa colère aurait atteint un point de non-retour. Peut-être qu'en lui tendant un piège, il se jetterai dedans tête baissée. Cet homme était un adepte du sang. Un poison de base n'aurait aucun effet sur lui, il pourrait se l'extraire au travers de son propre sang. Un poison de nature plus "magique" serait en revanche bien plus efficace. Un poison qu'il pourrait dissimuler dans son propre sang, pour l'inciter, une fois l'avoir mit hors de lui, à essayer de récupérer le siens. Le gros et grand danger, en revanche, était bien qu'il risquait de le vider tout simplement de son sang. Il faudrait en apprendre plus sur ce personnage avant de lancer dans cette entreprise périlleuse.

Alekseï cessa de tourner en rond. Une bonne idée que voilà ! Il s'en alla chercher une lame à son atelier. Elle était minuscule mais aussi tranchante qu'un rasoir. Il déboutonna alors sa chemise puis, minutieusement, se mit à se faire une longue et tortueuse entaille sur le torse. La douleur lui fit mordre ses propres lèvres, à mi-chemin entre souffrance et plaisir. Elle n'était guère très profonde mais, c'était suffisant pour lui donner un air grave et permettre à une certaine quantité de sang de s'écouler. Il referma tout simplement sa chemise blanche par-dessus, la laissant alors s'imprégner généreusement du liquide rouge et chaud.

- Ça c'est fait ...

Il fallait maintenant s'occuper de l'oeil noir. Faire ressortir son autre elle. La meilleure solution était encore de la mettre en bonne condition. Quoi de mieux que de lui présenter les lieux tout en la "tranquillisant" ? Il lui suffirait de plaider une cause que les Humains adoraient, celle de la tradition ! Il s'en alla préparer trois verres d'alcool fort et chaud. Il y ajouta des colorant. Rouge pour l'inquisiteur, bleu pour l'oeil noir et noir pour lui-même. Il rajouta cependant un élément de plus dans celui de la jeune femme, une drogue douce et inhibitrice. Voilà qui devrait l'assouplir sans éveiller le moindre soupçon. Il glissa les trois verres sur un plateau, puis se présenta alors devant la porte de leur chambre, toquant. Il attendit de recevoir une réponse avant d'entrer, le torse couvert de sang mais bien l'air de rien. Il déposa le plateau sur le premier meuble venu.

- La nuit a été courte, vous ne trouvez pas ? Il dévia son regard vers l'armure, puis vers Awena. J'espère qu'elle vous plaît. Si quelque chose n'est pas à la bonne taille ou que vous voulez la modifier, il faut me le dire. Dit-il d'une voix sobre, arborant un ton assez officieux. Il en vint ensuite à l'Inquisiteur. Si j'avais su que vous étiez de la partie, j'aurai préparé quelque chose pour vous aussi.

Il se tut ensuite, revenant fixer l'armure. Il resta silencieux un petit moment, le regard accroché à cette dernière, l'air très insistant.

- Hm ... Elle est imparfaite. Finit-il par marmonner. Il secoua ensuite la tête, puis attrapa leur verre respectif, avant de leur les tendre. De là où je viens, on offre traditionnellement ce genre de boisson aux invités. C'est un mélange que vous ne trouverez pas dans ce monde là, et ça se boit très chaud. Comme vous le voyez, la quantité est importante, ça vous tiendra le temps de la visite. Dit-il tout sourire avant de saisir le sien. Il en but une gorgée, non sans faire la grimace. Si vous devinez la composition, vous aurez le droit à une récompense. Mais en attendant, par quoi voulez-vous commencer ? L'espace vital ? La biosphère ? La salle des machines ? Je ne sais pas, l'armurerie ? L'atelier ? Le laboratoire ? Le coffre-fort ? Ou peut-être tout simplement la réserve ? Il leur adressa un large et bien malicieux sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   Mer 18 Mar 2015 - 17:22

Awena observait le Grand Inquisiteur qui s’était assis dans un des fauteuils, il semblait réfléchir à sa réponse. C’était bien la première qu’elle le voyait autant chercher ses mots. Pourquoi prenait-il autant de précautions avait-il peur d’être sous surveillance et/ou sous écoute ? Ou avait-il peur de dire ce qu’il pensait vraiment du scientifique de peur de la vexer elle ? Awena n’en avait aucune idée, mais le démon finit par sortir de son mutisme.

- Je ne lui fais pas confiance. Nous n'avons plus d'artefacts, et le lien avec les âmes de la dague est extrêmement ténu : je n'aime pas être privé d'une partie de mes moyens quand je suis chez quelqu'un d'instable. En revanche ...

Il avait raison sur ce point, ils se retrouvaient quasiment « sans défense ». Mais pour le reste, Awena se retint de sourire, pouvait-on elle-même la considérer comme quelqu’un de stable ? Elle avait comme des doutes.
Uridan Sangried se leva et s’approcha de l’armure, il touchait chaque élément afin sûrement d’en déterminer la qualité et d’un coup, alors que ni l’un ni l’autre ne s’y attendait une lumière intense envahie la pièce. Awena comprit que cette lumière avait jailli de la bague mais elle ne posa pas de question et se contenta de fermer les yeux afin de faire passer ce picotement intense. Même les yeux fermés, elle voyait encore des points lumineux.  


- FOUTU ... bref. C'est de la très bonne qualité, à n'en pas douter. C'est sans doute une autre facette de l'art de cet homme, mais ce n'est effectivement pas un enchantement à proprement parler. Ça me rappelle plutôt l’œuvre de certains alchimistes de temps reculés. Mais en bien plus pointu et mieux maîtrisé. Et l'anneau vous sera sans doute très utile, si vous ne l'activez pas par erreur ...

Awena rouvrit les yeux et regarda à nouveau le Grand Inquisiteur. Elle hocha la tête. En effet, ce ne pouvait être magique, sinon, ce lieu aurait réagi, c’était donc cette autre forme … la science.  Ainsi, il trouvait que ça ressemblait à de l’alchimie, intéressant. À ses heures perdues, il faudrait qu’elle passe un peu de temps à étudier autre chose que les artefacts et les portails. Mais Uridan Sangried n’en avait pas fini quelque chose semblait le gêner.

- Si je puis me permettre, cet endroit est bien trop rangé. On dirait presque qu'il a voulu effacer des traces compromettantes. De plus, entre ce qu'il a dit lors du repas de fin d'année, et ses paroles de ce soir ... Si nous ne trouvons pas un moyen de le stabiliser ou de percer ses véritables intentions, le plus prudent serait sans doute de l’exécuter.

Awena hocha à nouveau la tête, elle aussi avait envisagé cette possibilité mais quelque chose la chagrinait. Si Alekseï Rytchkine disparaissait de la surface des mondes alors …

Même si ses capacités sont absolument passionnantes, et pourraient se révélaient indispensables.

Le démon avait dit tout haut ce qu’elle pensait tout bas. Les capacités du scientifique étaient sûrement inégalables à l’heure actuelle par quiconque. Awena avait baissé la tête et regardait ses propres jambes sans réellement les voir, elle avait le regard dans le vague. Uridan Sangried en était venu aux mêmes conclusions qu’elle, cet homme et son instabilité était dangereuse, de plus, il était difficile de savoir quelle cause il servait réellement. Awena ferma à nouveau les yeux et se prit la tête entre les mains. C’était bien la première fois qu’elle avait autant de doutes sur un de ces disciples. Elle se remémora les instants passés à ses côtés. Sa rencontre, son revirement de discours pour les rejoindre, son parcours lors des épreuves d’initiation, leur voyage en Adiryl, le repas de fin d’année, et maintenant ça. Il s’était souvent montré d’humeur changeante, elle avait de nombreuses fois crus qu’il allait essayer de la tuer ou de lui faire du mal mais à chaque fois, la situation s’était inversée. Puis il y avait eu cette bagarre avec l’Éclaireur et les raisons qu’il avait évoquées et dont elle avait encore bien du mal à croire. Qui était-cet élu chassé, banni de sa terre ? Qui était réellement Alekseï Rytchkine ?
Son instinct lui conseillait de se méfier de lui mais en même temps, son goût pour les personnes atypiques, lui disait de lui laisser une chance. Elle rouvrit les yeux et releva la tête.


« - Vous savez, je pense exactement la même chose que vous. Je ne suis pas dupe, je sais qu’il nous cache quelque chose mais la question est quoi et surtout pourquoi…»

Elle hésita un instant puis demanda à son Grand Inquisiteur.

« - Vous pensez que cela serait possible de faire une visite nocturne des lieux sans se faire repérer ? »

Awena se leva et observa la pièce puis elle colla son oreille à la porte avant de l’entrouvrir et d’observer le couloir puis elle prit une pièce dans une de ses poches et la fit rouler sur sa tranche le long du couloir. Rien à signaler, il n’y avait aucune trace d’alarme du moins en apparence. Elle se tourna vers Uridan Sangried et fit un signe de la main.

« -  Je pense que c’est bon en fait. Du moins, ça ne réagit ni au son ni au métal s’il y a un système d’alerte. »

Awena s’avança dans le couloir afin de récupérer sa pièce, elle entendit un bruit quelqu’un venait. Et ce quelqu’un devait sûrement être le scientifique qui avait changé à nouveau d’avis. Awena se précipita à nouveau dans la chambre et ferma la porte avec le plus de discrétion possible. Puis elle murmura :

« -  Quelqu’un vient. »

Awena se rassit sur le lit comme si de rien n’était et  se mit à parler de tout et de rien à Uridan Sangried, histoire de faire croire à leur hôte que tout se déroulait normalement.

« -  Vous voyez, je crois que j’aimerais bien m’acheter un petit pied à terre comme ça dans les montagnes, ça doit être agréable de s’isoler un peu, je pourrais peut être travailler plus sereinement au beau milieu de nulle part, qui viendrais me déranger sur une montagne ? »

Quelqu’un frappa à la porte, Awena fit un signe afin de faire comprendre qu’il fallait mieux qu’ils se tiennent prêts à toute éventualité.

« -  Entrez ! »

- La nuit a été courte, vous ne trouvez pas ?

Nuit ? Avait-il eu le temps de dormir ? Awena haussa les épaules pour faire signe qu’elle préférait laisser tomber.

J'espère qu'elle vous plaît. Si quelque chose n'est pas à la bonne taille ou que vous voulez la modifier, il faut me le dire.

« -  Je vous remercie, c’est un honneur et un présent somptueux. »

Si j'avais su que vous étiez de la partie, j'aurai préparé quelque chose pour vous aussi.

Awena observa longuement le scientifique, avait-il retrouvé tous ses esprits ou allait-il encore leur réserver des surprises. Puis alors qu’elle observa son visage, elle remarqua que sa chemise blanche était tachée. On aurait dit du sang… Awena leva les yeux vers le Grand Inquisiteur afin de confirmer ou d’infirmer son hypothèse.

- Hm ... Elle est imparfaite. De là où je viens, on offre traditionnellement ce genre de boisson aux invités. C'est un mélange que vous ne trouverez pas dans ce monde là, et ça se boit très chaud. Comme vous le voyez, la quantité est importante, ça vous tiendra le temps de la visite.

Awena tendit la main vers le verre qui lui était destiné, c’était simple à reconnaître vu qu’Alekseï Rytchkine y avait ajouté des colorants et le sien était forcément le bleu. La couleur de ses cheveux qui l’avait tant intrigué et aussi la robe qu’elle portait lors de leur rencontre. Awena attendit qu’Uridan Sangried trempe ses lèvres dans le verre avant de boire une gorgée du sien. Apparemment, ce n’était pas empoisonné… Elle ne savait pas ce qu’il y avait dans le verre mais ça brûlait la gorge… Elle regarda à nouveau le démon mais il ne semblait pas y avoir de trace de poison, sinon, il aurait fait un geste, il aurait dit quelque chose pour l’empêcher de boire. Elle but une deuxième gorgée tout en écoutant le scientifique. Il semblait plein d’entrain alors qu’elle avait l’impression qu’il avait été récemment blessé. Étrange, tout ça était plus qu’étrange.

Si vous devinez la composition, vous aurez le droit à une récompense. Mais en attendant, par quoi voulez-vous commencer ? L'espace vital ? La biosphère ? La salle des machines ? Je ne sais pas, l'armurerie ? L'atelier ? Le laboratoire ? Le coffre-fort ? Ou peut-être tout simplement la réserve ?

Awena haussa les épaules, peu importe par quelle pièce ils commençaient la visite du moment qu’ils puissent visiter toutes les pièces et qu’ils puissent en déduire si oui ou non il leur cachait des choses.

« -  Peu importe l’ordre dans laquelle nous ferons cette visite, je vous fais confiance pour nous dévoiler tout ce qui peut nous intéresser… Par contre, excusez-moi pour cette impolitesse mais … comment dire, vous semblez blessé. Vous êtes-vous battus ? »

Awena pointa du doigt la tache de sang sur la chemise de sa main libre pour appuyer sa question. Elle but à nouveau une gorgée du contenu de son verre, elle avait un goût étrange cette boisson. Awena se leva doucement et sentit bizarre, elle secoua la tête pour retrouver ses esprits. Elle avait hâte de savoir ce qu’il s’était passé et de commencer la visite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: [RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP Uridan & Alekseï] « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Montagnes :: Pics neigeux-